Éliminatoires Mondial 2022 : Les réactions après France-Ukraine

Éliminatoires Mondial 2022 : Les réactions après France-Ukraine©Media365
A lire aussi

Rédaction Media365, publié le mercredi 24 mars 2021 à 23h25

Retrouvez les principales réactions après le match nul concédé par l'équipe de France devant l'Ukraine (1-1), mercredi soir.



Les champions du monde ont entamé sur la pointe des pieds la défense de leur titre. A domicile, les Tricolores n'ont pas réussi à se défaire de l'Ukraine (1-1). N'ayant vraiment joué qu'une mi-temps sur deux, ils ont donc manqué de l'emporter. Au coup de sifflet final, et comme on pouvait s'y attendre, ils étaient déçus. Déçus mais pas abattus, car déjà tournés vers le rendez-vous de dimanche contre le Kazakhstan.

Didier Deschamps (sélectionneur de l'équipe de France sur TF1) :
"Une contre-performance ? Au vu du résultat oui, on aurait pu et dû se mettre l'abri. On a eu les occasions pour en première période, après c'était plus difficile. Certainement, on avait un peu moins de jus. Mais il y avait aussi une bonne équipe d'Ukraine en face, même si le but qu'on prend est évitable. On a poussé jusqu'au bout (...) Evidemment déçu, car chez nous l'idéal aurait été de gagner. Mais ça prouve que l'Ukraine est une bonne sélection. C'est la première étape, on en aura deux autres, qui ne seront pas simples. Ça sera un long parcours. Et ce n'est jamais un long fleuve tranquille (...) En deuxième mi-temps, il nous a manqué du peps, face à une équipe bien regroupée. Des regrets par rapport à l'attaque ? On peut faire mieux, après l'animation offensive n'est pas que liée aux joueurs offensifs. J'avais décidé d'avoir une équipe portée vers l'offensive mais on ne s'est pas créé beaucoup d'occasions. Face à un bloc aussi dense, il faut plus de justesse et de mouvements. Mais on a eu malgré tout les occasions pour gagner ce match. On va bien récupérer maintenant, avant de penser au match de dimanche".

Antoine Griezmann (attaquant de l'équipe de France sur TF1) :
"Ce qui nous a manqué ? Plus de joueurs offensifs qui pouvaient faire les uns contre uns sur les côtés. On va a apprendre à jouer face à des systèmes comme ça et essayer de gagner le prochain. On voulait gagner, mais on n'a pas fait un grand match. Il faut voir maintenant ce qu'on a fait de bien et de moins bien et essayer de nous améliorer. Mon 34e but en Bleu ? Je suis content pour ça. J'essaye de donner toujours le maximum pour l'équipe. Avec le travail, on peut arriver à ce niveau."

Hugo Lloris (gardien de l'équipe de France sur TF1) :
"Il nous a manqué ce deuxième but. On aurait dû faire beaucoup plus pour aller le chercher, notamment en deuxième période. Après la pause, on a manqué d'agressivité et d'intensité. On prend ce but un peu malheureux car ils ont eu de la réussite. Et face au bloc bas, on a eu du mal à trouver la solution. Il y avait de bonnes intentions au début, et on n'a pas su en profiter. A la mi-temps on aurait dû se mettre à l' abri. C'est insuffisant pour ce premier match. On va l'analyser et se projeter vers la suite. On aurait préféré un autre scénario ce soir, mais il faut négocier les prochains matchs de la meilleure des manières."

Olivier Giroud (attaquant des Bleus, au micro de la chaine L'Equipe) :
« En première mi-temps on domine notre sujet, on a une grosse possession de balle, on a des occasions, mais on n'arrive pas à marquer le deuxième but. Ça ne se joue pas à grand-chose. On savait qu'ils pouvaient être dangereux sur certains contres. En deuxième mi-temps on a continué à attaquer et on se fait surprendre sur une demi-occasion, je ne sais même pas si leur tir est cadré et le ballon est contré et rentre tout doucement, ça fait le but qui fait mal. Voilà, tu n'es jamais à l'abri d'un but comme ça. On aurait dû mettre plus de présence devant le but en deuxième période. »

Vos réactions doivent respecter nos CGU.