Didier Deschamps se voit bien sur le banc des Bleus jusqu'en 2022

Didier Deschamps se voit bien sur le banc des Bleus jusqu'en 2022©Media365

David HERNANDEZ, publié le mardi 19 mars 2019 à 14h20

Dans une interview donnée à l'AFP, Didier Deschamps a avoué que rester à la tête de l'équipe de France jusqu'à la Coupe du Monde 2022 au Qatar ne « lui déplairait pas ».

Après cinq mois d'« inactivité » sans matchs internationaux, Didier Deschamps a repris sa casquette de sélectionneur de l'équipe de France depuis lundi. Le champion du monde 2018 a retrouvé son groupe de 23 afin de préparer les éliminatoires de l'Euro 2020 contre la Moldavie vendredi soir (20h45) et l'Islande lundi (20h45). Après la désillusion de la non-qualification pour le Final Four de la Ligue des Nations, les Bleus attaquent ces éliminatoires dans la peau de champions du monde. Un statut à confirmer et à affirmer afin d'être en position de pouvoir faire le doublé Euro - Mondial que seule l'Espagne a réussi à faire. L'Euro 2020 marquera aussi la fin du contrat de Deschamps. « Aujourd'hui j'ai une très bonne relation avec mon président (Noël Le Graët, NDLR). Contractuellement, je suis lié jusqu'au championnat d'Europe, c'est la seule certitude aujourd'hui, c'est factuel", rappelle le technicien dans une interview accordée à l'AFP.

Deschamps : « J'ai toujours la même passion »

Prolongé l'été dernier juste avant le Mondial russe, l'ancien coach de l'OM aurait pu rendre son tablier en pleine gloire avec l'objectif réussi de décrocher la deuxième étoile. Un sentiment qui ne « lui a même pas effleuré l'esprit » à l'écouter. A 50 ans, il avoue « se sentir très bien » dans ce costume de sélectionneur et n'est pas prêt de tourner la page des Bleus. Sur le banc des doubles champions du monde depuis 2012 après avoir pris la succession de Laurent Blanc, « la Dech' » se verrait bien souffler ses dix bougies. « Que je puisse continuer jusqu'à la prochaine Coupe du monde, évidemment, ce n'est pas quelque chose qui me déplairait (sourire) mais bon, on verra bien, confie-t-il. On se connaît suffisamment avec le président, on a suffisamment de respect et d'affinités ensemble... » Mais comme il le rappelle lui-même, le prolongement de ce plaisir ne se fera qu'en cas de résultats positifs durant l'année qui va s'écouler.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.