Coupe du Monde 2018 - Match de preparation : Les Bleus ont évité un gros couac contre les Etats-Unis

Coupe du Monde 2018 - Match de preparation : Les Bleus ont évité un gros couac contre les Etats-Unis©Media365
A lire aussi

Geoffrey Steines, publié le samedi 09 juin 2018 à 23h10

Longtemps menée par des Etats-Unis très jeunes et accrocheurs, l'équipe de France a arraché le nul (1-1) et aurait même pu s'imposer en fin de match pour sa dernière sortie de préparation à la Coupe du Monde 2018. Un ultime galop d'essai qui a terni deux semaines jusque-là parfaites.

Le debrief
Partir pour la Russie avec une défaite dans les valises aurait fait tâche, encore plus contre des Etats-Unis rajeunis et en pleine opération reconstruction après leur non-qualification pour la prochaine Coupe du Monde. Les Bleus, qui ont couru après le score pendant une grosse demi-heure, ont finalement arraché le nul par Kylian Mbappé samedi (1-1) et auraient même pu décrocher la victoire dans les derniers instants de cette ultime rencontre de préparation avant le Mondial. Une répétition loin d'être aussi flamboyante qu'espérée, alors même qu'elle était supposée lancer le vice-champion d'Europe vers son entrée dans le tournoi contre l'Australie, avec une équipe-type sur le papier.

Pour la première fois depuis le rassemblement à Clairefontaine, Didier Deschamps avait clairement opté pour un 4-4-2 losange au coup d'envoi, avec Antoine Griezmann en soutien de Kylian Mbappé et Olivier Giroud. Pas une expérience très positive. Des offensives trop axiales, des latéraux livrés à eux-mêmes offensivement et défensivement, un manque de mouvement criant et des solutions peu évidentes dans la première relance : les Bleus ont rendu une copie plus que moyenne pendant une heure, le temps que les espaces se créent avec la fatigue dans un bloc américain solide. L'autre malheur des Français, ce sont les erreurs individuelles d'Hugo Lloris et de Djibril Sidibé amenant l'ouverture du score américaine sur la seule vraie occasion concédée de la soirée. Voilà quatre matchs consécutifs que le capitaine tricolore ne réussit pas un clean-sheet en sélection, une série forcément enquiquinante à l'approche de la Coupe du Monde.

Les Bleus avaient une foule de circonstances atténuantes, entre la fatigue accumulée au fil d'une préparation lourde en charges de travail physique et la crainte de se blesser à la veille de prendre la route de la Russie. Mais ce onze-type n'a pas donné toutes les garanties nécessaires pour entamer le Mondial sans se poser la moindre question sur sa compétitivité et sa complémentarité, ouvrant le débat à la concurrence sur plusieurs postes (latéraux, relayeurs, attaque). Il reste une semaine au staff de l'équipe de France pour solder toutes ces interrogations et trouver la meilleure formule avant de défier les Socceroos à Kazan. Cette fois, il n'y aura pas le droit à l'erreur. C'est aussi à ça que servent les matchs de préparation, à recevoir des avertissements sans frais. Reste maintenant à tirer les bons enseignements de la leçon lyonnaise.
Le film du match
5eme minute
Suite à une mauvaise relance d'Adams, P.Pogba hérite du ballon à 25 mètres à l'angle droit de la surface américaine. Le milieu de Manchester United arme de l'extérieur du droit et trouve le poteau de Steffen, qui dévie juste ce qu'il faut le ballon au passage au prix d'une belle envolée sur sa gauche.

26eme minute
P.Pogba trouve Mbappé plein axe et l'attaquant du PSG combine avec Griezmann aux abords de la surface américaine. Après un une-deux, Mbappé se met en position de tir et enroule du droit. C'est légèrement dévié par Miazga au départ et ça passe juste au-dessus du but de Steffen.

38eme minute
B.Mendy déboule sur la gauche et centre à hauteur pour Griezmann, qui contrôle avant de prendre son temps pour ajuster sa frappe. Il ferme son pied gauche pour croiser son tir et le ballon file juste à côté, léchant même le poteau au passage.

44eme minute (0-1)
N.Kanté lance involontairement S.Moore sur le côté droit. Le latéral américain adresse un centre que D.Sidibé coupe, mais le Monégasque se rate sur son contrôle puis glisse. J.Green en profite pour frapper en pivot dans un angle impossible et tromper Lloris, battu à son premier poteau dans un trou de souris.

69eme minute
Coup-franc pour la France suite à une faute de S.Moore sur L.Hernandez. Excentré sur la gauche, Mbappé enroule fort son centre-tir que personne ne touche. Le ballon file juste à côté du poteau gauche de Steffen.

78eme minute (1-1)
Servi dos au but, Fekir fixe la défense américaine avant de décaler Pavard sur la droite. Le latéral de Stuttgart adresse un centre en retrait parfait que Mbappé reprend au premier poteau pour égaliser d'un tir croisé imparable pour Steffen.

80eme minute
Coup-franc en faveur des Bleus. Plein axe à près de 25 mètres, Fekir s'en charge et enroule sa frappe du gauche au-dessus du mur formé par les joueurs américains. Il faut la belle envolée de Steffen pour éviter aux Etats-Unis de concéder un deuxième but.

94eme minute
Dans une position arrêtée, Fekir envoie un tir surpuissant de plus de 30 mètres. Steffen se couche bien sur sa droite pour repousser, directement sur O.Dembélé, dont le tir croisé du gauche est cadré. Il faut une nouvelle intervention du gardien américain pour préserver le nul.
Tops et flops

TOP 3

Un tir cadré pour les Etats-Unis, un but : la divine surprise est venue de J.GREEN. Présent à la Coupe du Monde 2014 à seulement 19 ans avant de sortir du groupe depuis, il a touché un minimum de ballons, mais a su les utiliser au maximum, sans jamais rechigner dans le travail défensif.

Sans STEFFEN, auteur de quatre arrêts décisifs, dont une double parade énorme dans le temps additionnel, les Etats-Unis n'auraient probablement pas décroché ce résultat encourageant dans leur opération reconstruction. Le gardien de Colombus Crew a sorti le grand jeu pour sa troisième sélection chez les A.

Quand les Bleus bénéficient d'aussi peu d'espaces que samedi, la vitesse et le pouvoir d'accélération de MBAPPE ont plus de mal à s'exprimer. Mais l'attaquant français était déjà le plus virevoltant de son équipe en première période, en particulier grâce à son complicité avec Griezmann, et c'est lui qui a évité une défaite qui aurait fait tâche avant de s'envoler pour la Russie.


FLOP 3

Rassurant contre l'Irlande en début de préparation, D.SIDIBE est retombé dans ses travers récurrents. Au-delà de son erreur grossière sur le but américain, le latéral des Bleus a affiché ses lacunes techniques et multiplié les mauvais choix. De la fébrilité défensive est venue s'ajouter au néant offensif.

C'est toute l'ingratitude du poste de gardien, mais LLORIS avait une intervention à faire et il l'a ratée. Le capitaine des Bleus s'est troué à son premier poteau sur la seule frappe cadrée des Etats-Unis. Mine de rien, le portier français accumule les bévues plus ou moins grosses en sélection depuis un an. Pas forcément rassurant.

Symbole du manque d'imagination des Bleus dans le camp adverse pendant une bonne heure, MATUIDI a rappelé qu'il n'était pas toujours utile dans une telle configuration où la France domine largement son sujet et doit trouver des solutions face à un bloc regroupé. De quoi remettre en question sa place dans le onze de départ pour affronter l'Australie ?
Monsieur l'arbitre au rapport
William Collum a passé une soirée tranquille dans un match amical qui l'était vraiment, avec des Français qui voulaient surtout éviter de se blesser avant le grand départ pour la Russie. Deux avertissements logiquement distribués aux Américains.
La feuille de match
Coupe du Monde 2018 (Match de préparation) : FRANCE - ETATS-UNIS : 1-1
Groupama Stadium (58 241 spectateurs)
Temps ensoleillé - Pelouse excellente
Arbitre : M.Collum (Ecosse, 5)

Buts : Mbappé (78eme) pour la France - J.Green (44eme) pour les Etats-Unis

Avertissements : S.Moore (68eme) et McKennie (79eme) pour les Etats-Unis

Expulsion : Aucune


France
Lloris (cap) (3) - D.Sidibé (3) puis Pavard (74eme), Varane (5), Umtiti (5), B.Mendy (4) puis L.Hernandez (66eme) - P.Pogba (5), N.Kanté (5), Matuidi (4) puis Tolisso (58eme) - Griezmann (4) puis Fekir (70eme) - Giroud (4) puis O.Dembélé (58eme), Mbappé (6) puis Lemar (87eme)

N'ont pas participé : Areola (g), S.Mandanda (g), Kimpembe, Rami, N'Zonzi, Thauvin
Sélectionneur : D.Deschamps


Etats-Unis
Steffen (7) - S.Moore (6) puis Yedlin (74eme), Carter-Vickers (6), Miazga (6) puis Palmer-Brown (59eme), T.Parker (6), A.Robinson (4) puis Villafana (82eme) - T.Adams (4), Trapp (cap) (5), McKennie (4) - J.Green (6) puis Corona (70eme), B.Wood (4) puis Sargent (74eme)

N'ont pas participé : Hamid (g), Weah, Lichaj, Rubin
Sélectionneur : D.Sarachan

Vos réactions doivent respecter nos CGU.