Coupe du Monde 2018 - Bleus / Samuel Umtiti : " C'est un rêve qui va se réaliser "

Coupe du Monde 2018 - Bleus / Samuel Umtiti : " C'est un rêve qui va se réaliser "©Media365

Rédaction , publié le vendredi 25 mai 2018 à 16h50

Présent en conférence de presse ce vendredi à Clairefontaine, Samuel Umtiti a confié sa joie de faire partie de l'équipe de France qui disputera la Coupe du Monde en Russie.

Samuel Umtiti, qu'avez-vous pensé des déclarations du sélectionneur danois qui juge que l'équipe de France manque d'un collectif ?
Il y a une liberté d'expression, il peut dire ce qu'il veut sur notre équipe. On peut avoir des avis différents. Quand on joue une Coupe du Monde dans un groupe jeune comme le nôtre, on n'a pas besoin de ça pour être motivés. On a de très bons joueurs au niveau individuel. En équipe de France, il faut cela serve au collectif. On a pu voir sur certains matchs que l'équipe pouvait être solide à tous les niveaux. Il ne faut pas se baser que sur les deux derniers matchs amicaux. J'ai totalement confiance en notre équipe.

Comment abordez-vous cette Coupe du Monde ?
D'un point de vue personnel, je me prépare bien physiquement et mentalement. Il faudra être prêt au bon moment, quand la compétition commencera. Les matchs amicaux qui arrivent vont nous faire du bien pour nous préparer. J'ai eu quelques pépins physiques pendant quelques mois qui ne m'ont pas permis d'être à 100%. Mais j'ai bien travaillé en fin de saison et je me sens bien, je serai à 100%.

La blessure de Laurent Koscielny change-t-elle votre statut ?
Déjà je suis dégoûté pour lui car c'est une personne très importante pour le groupe. Ensuite je reste le même. Je ne veux pas me prendre pour un autre.

Ce sera votre première Coupe du Monde...
C'est une grosse fierté, un rêve qui va se réaliser. Depuis mon plus jeune âge, je regarde cette compétition à la télévision. J'ai la chance d'être appelé, de pouvoir disputer cette compétition avec mon pays. Je suis le plus heureux actuellement.

Umtiti : « Clairefontaine est le meilleur endroit pour se préparer »


Sentez-vous déjà une atmosphère particulière ?
Oui, on est ici pour la Coupe du Monde, pas pour les matchs de préparation. On connait Clairefontaine par cœur, on connait chaque recoin, on est chez nous. C'est le meilleur lieu pour préparer une Coupe du Monde, je ne me voyais pas ailleurs.

A quoi sert la préparation, à mieux se connaitre ?
La préparation sert à bien se préparer physiquement, avoir le même rythme. Cela permet aussi de faire quelques réglages car on a vu sur les derniers matchs que tout n'était pas parfait. Il faut trouver des automatismes.

Avec Tolisso et Fekir, vous être trois Lyonnais dans ce groupe, est-ce que cela crée un ciment particulier ?
Cela fait toujours plaisir de revoir des coéquipiers avec lesquels on a pu grandir en club, c'est toujours plaisant. Mais en équipe de France c'est totalement différent. On n'est que trois, c'est une minorité. On n'est pas en force.

Noël Le Graët a fixé l'objectif des demi-finales...
En tant que compétiteur on se doit d'aller le plus loin possible mais il faut y aller étape par étape. Il y aura des matchs de poule compliqués pour commencer.

Umtiti : « Ma prolongation ? Je n'ai pas de nouvelles »


Le match perdu contre la Colombie en mars vous inquiète-t-il avec du recul ?
Ca ne m'inquiète pas mais c'était une piqûre de rappel. On se doit de faire beaucoup mieux, surtout quand on mène au score. C'est toujours mieux que ce genre de chose arrive avant la compétition. On fera tout le nécessaire pour que ça ne se reproduise pas.

Où en êtes-vous de votre avenir à Barcelone ?
Je n'ai pas de nouvelles de ma prolongation, on ne m'a toujours pas appelé, ce qui veut dire que rien n'avance. En toute honnêteté, cela ne me perturbe pas car cela fait quelques mois que ça a commencé. Mais je crois que c'est quand même important de régler ce cas-là avant le début de la compétition et en ce qui me concerne, ce sera fait.

Comment avez-vous accueilli la décision d'Adrien Rabiot ?
Je l'ai appris le même jour que tout le monde via la presse. Chacun fait ses choix. Je n'ai rien à dire là-dessus, je ne suis pas à sa place pour savoir ce que moi j'aurais fait.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.