Coupe du Monde 2018 - Bleus / Hugo Lloris : " Le talent est important, mais rien ne remplace la compétition "

Coupe du Monde 2018 - Bleus / Hugo Lloris : " Le talent est important, mais rien ne remplace la compétition "©Media365

Rédaction , publié le jeudi 31 mai 2018 à 18h39

A la veille d'affronter l'Italie en match amical, Hugo Lloris s'est montré prudent sur la notion de talent qui accompagne le groupe tricolore, en insistant sur l'importance d'être prêt le jour J.



Hugo Lloris, ce retour à Nice a-t-il une saveur particulière pour vous ?
Oui, c'est toujours un moment important sur le plan personnel, de jouer à Nice avec le maillot des Bleus. Evoluer devant sa famille, ses amis, les supporters niçois, c'est un moment particulier même si je suis concentré sur la préparation de l'équipe de France. Et surtout sur un plan personnel puisque je dois me remettre en jambes.

Paulo Guerrero va finalement pouvoir disputer la Coupe du Monde. Vous aviez signé une pétition pour qu'il puisse jouer le Mondial avec le Pérou...
La source est sûre ? (rires). J'ai été contacté par l'UNFP, par les capitaines des nations de notre groupe. Il a eu, dans un premier temps, une suspension de six mois, purgée puis alourdie. Une Coupe du Monde, on n'a pas l'occasion d'en disputer souvent. C'est un acte de solidarité. Pour le Pérou, c'est un grand événement.

Lloris : "Il faudra un mental"


Quelle différences notez-vous dans la préparation des Bleus par rapport à 2014 et 2016 ?
L'équipe est très jeune par rapport aux éditions précédentes. Les jeunes amènent leur insouciance, leur folie. Les séances sont animées, il y a la volonté de toujours gagner les petits jeux. Le talent est très important mais rien ne remplace la compétition. Il faut un mental, et on ne pourra le juger que durant la compétition. Mais ils jouent dans de grands clubs et ont l'habitude de cette pression. C'est à nous, les anciens, de montrer l'exemple. Et il faudra se lâcher au moment venu.

Que tirez-vous du fait de jouer des matchs amicaux en province ?
On est très heureux d'évoluer au stade de France, qui est presque toujours rempli. Lorsqu'on peut évoluer en province, c'est important de se rapprocher de notre public, encore plus avant une compétition qui a lieu en Russie. C'est logique, et on va essayer de montrer un bon visage, une bonne énergie, et de partager un bon moment vendredi.

L'Italie semble être le match le plus relevé de cette préparation. Certains joueurs ont-ils des places à gagner ?
Tous les matchs sont des tests, car l'équipe de France a une place parmi les grandes nations. Pour notre part, jouer l'Italie, qui est l'une des plus grandes nations au monde, c'est évidemment un test. Tout est pensé pour nous mettre dans les meilleures conditions, pour bien nous préparer, et l'Italie est un match important. Cela permettra aussi de donner du temps de jeu à certains joueurs, qui pourront se jauger face à d'autres grands joueurs.

Lloris : "Pogba n'est plus le jeune joueur"


Paul Pogba a récemment dit vouloir être un patron des Bleus. Ne se met-il pas de la pression tout seul ?
Paul (Pogba) n'est plus le jeune joueur. Il a de l'expérience, énormément de talent, et cette étiquette qui lui colle à la peau depuis le début. Il sort d'une très bonne saison même si on peut toujours en débattre. Il a cette envie de briller avec les Bleus. Patron, c'est quand même un mot fort. Mais leader, c'est ce qu'on attend de lui

Emmanuel Macron va venir vous voir. Qu'est-ce qui ressort de ces moments avec les présidents, habituellement ?
Les mots du président sont toujours importants. Il sera là pour nous rappeler nos devoirs et attendra de nous qu'on se surpasse et qu'on donne le meilleur, comme tous les Français.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.