Coupe du Monde 2018 - Bleus : Adil Rami rend hommage à Didier Deschamps

Coupe du Monde 2018 - Bleus : Adil Rami rend hommage à Didier Deschamps©Media365
A lire aussi

Rémi Farge, publié le jeudi 19 juillet 2018 à 07h35

Adil Rami est aujourd'hui de l'autre côté de l'Atlantique. En vacances aux Etats-Unis, le défenseur de l'équipe s'est éloigné du tourbillon dans lequel il a été pris quelques jours après le sacre mondial des Bleus.

« Le regard des gens a changé. Je suis mal à l'aise. Mais en même temps il y a tellement de gentillesse. C'est une dinguerie. Il y a trop de compliments, trop de gentillesse, trop de messages. Oh putain, c'est un truc de ouf ! » Dans un entretien accordé à L'Equipe, le Marseillais revient sur l'aventure qu'il de vivre en Russie. Et même s'il n'a pas joué, l'ancien Lillois a besoin de souffler. « C'est comme si j'avais joué chaque match », s'amuse-t-il en évoquant une usure psychologique avec toute la décharge émotionnelle suscité par les matchs. Mais cette dans cette interview, Adil Rami rend surtout un hommage appuyé à Didier Deschamps.

« Je suis allé voir le coach lundi. Je trouve qu'il a changé et je lui ai fait passer le message, explique le natif de Bastia. C'était important de lui dire ce que je ressentais. Je l'apprécie énormément, comme tout le groupe, car durant cette compétition, j'ai beaucoup appris sur lui et de lui. Demain, si je veux devenir entraîneur, ça me servira. » Entre les deux hommes, la relation n'a pas toujours été simple. Avant l'Euro 2016, Adil Rami exprimait publiquement son incompréhension sur son absence récurrente des listes de l'ancien milieu de terrain. « Par le passé, j'ai eu des doutes sur lui, j'ai eu du mal à accepter son fonctionnement. Je le trouvais dur, strict. C'était stressant de jouer en étant scruté de la sorte et en sachant qu'il allait dire quelque chose qui n'allait pas sur mon football », développe Adil Rami.

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU