Ces Bleus qui ont déjà connu la victoire en sélection

Ces Bleus qui ont déjà connu la victoire en sélection©Media365
A lire aussi

Arthur Merle, publié le vendredi 13 juillet 2018 à 08h05

Avant de disputer leur première finale de Coupe du Monde avec les A face à la Croatie dimanche (17h), plusieurs joueurs de l'équipe de France ont déjà connu les joies d'une victoire en Bleus avec les jeunes. De quoi laisser de très bons souvenirs et de l'expérience.

Au moment d'évoquer la finale du Mondial 2018, qui opposera dimanche (17h) la France à la Croatie, il est beaucoup question de premières en finale de Coupe du Monde. La première de l'histoire des Vatreni. Mais aussi et surtout -en ce qui concerne les Bleus- celle de chacun des joueurs présents dans le groupe concocté par Didier Deschamps. Une potentielle revanche pour ceux qui étaient présents en 2014 et en 2016. Une potentielle consécration pour ce qui est l'une des générations les plus talentueuses du football français. Ou plutôt une confirmation pour certains. Parce qu'avant d'en arriver là, certains des 23 soldats de DD ont déjà garni leur armoire à trophées d'un titre en en équipe de France. Des titres obtenus dans les catégories jeunes.

Umtiti : « Ce serait énorme de refaire ça avec les A »

La génération la plus concernée dans le groupe actuel est celle de l'année 93. Celle des Alphonse Areola, Paul Pogba, Florian Thauvin et Samuel Umtiti, vainqueurs du Mondial des moins de 20 ans en 2013 en Turquie, après une finale remportée aux tirs au but contre l'Uruguay. Présent en conférence de presse jeudi matin, le défenseur du FC Barcelone est d'ailleurs revenu sur cette épopée. « Je n'avais pas disputé la finale car j'avais pris un carton rouge, donc j'espère avoir la chance de jouer cette finale et de la remporter, a d'abord déclaré l'ancien Lyonnais. C'est beau. J'en parlais avec Paul (Pogba) et Flo (Thauvin), on avait fait quelque chose de grand là-bas, et ce serait énorme de refaire ça avec les A. On a ce rêve dans un coin de notre tête, j'espère qu'il va se réaliser. »

Areola, Thauvin et Pogba étaient, eux, bien titulaires ce 13 juillet 2013. Le dernier cité n'avait d'ailleurs pas tremblé au moment de transformer le premier tir au but de la séance. L'ailier de l'OM, lui, avait rappelé avant le départ en Russie à quel point ce Mondial l'a marqué : « C'est un magnifique souvenir pour nous. On en parle régulièrement, on s'en souviendra toute notre vie. A chaque fois qu'on se retrouve, les bons souvenirs remontent à la surface ». Des souvenirs, mais également de l'expérience qui, bien qu'incomparable à l'actuel parcours des Bleus, peut servir.

Mbappé : « Dès qu'on en gagne un, on veut tout faire pour en remporter d'autres »

En effet, dans la foulée de la défaite tricolore en finale de son Euro contre le Portugal en 2016 (0-1), Kylian Mbappé, lui, brillait avec les U19 champions d'Europe en Allemagne. En inscrivant notamment un doublé contre le Portugal en demi-finales, mais surtout en éclaboussant tout le monde de son talent immense et par son aptitude à jouer si libéré dans une telle compétition. Ce qui l'a probablement aidé dans sa manière de gérer les événements en Russie, soucieux de « ne pas rentrer dans un stress » dimanche contre la Croatie et de voir le match de sa vie « comme un jeu ».

Tout en lui donnant encore plus d'appétit, comme il le confiait à France Football deux jours après son premier titre en sélection, le 26 juillet 2016 : « C'est un titre, et les titres sont des sensations vraiment immenses. C'est quelque chose qu'on ne peut vraiment pas expliquer, avait lâché le joueur, alors âgé de 17 ans. On va tous les jours à l'entraînement pour gagner des titres. Et quand ça vous arrive, vous avez vraiment un sentiment de fierté et de devoir accompli. Dès qu'on en gagne un, on veut tout faire pour en remporter d'autres. C'est une source de motivation. »

Griezmann : « Donnez tout pour votre pays »

Une source de motivation et un tremplin auxquels a aussi eu droit Antoine Griezmann, champion d'Europe U19 avec l'équipe de France en 2010, après une finale qui avait d'ailleurs vu Alexandre Lacazette marquer face à l'Espagne (2-1). Juste avant la superbe aventure de Mbappé et ses coéquipiers en 2016, l'attaquant de l'Atlético Madrid avait d'ailleurs été invité à donner ses conseils à ces jeunes espoirs. « Faites-vous plaisir sur le terrain, ouvrez grands les yeux durant la compétition, apprenez le plus possible et donnez tout ce que vous avez. Donnez tout pour votre pays », avait-il déclaré sur le site de l'UEFA. Un état d'esprit qui anime incontestablement le groupe de Didier Deschamps en Russie. Oui, ces succès en catégorie jeunes ont servi. Et ne demandent qu'à être répétés dimanche, dans un contexte légèrement différent...

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU