Camavinga, un ado chez les Bleus

Camavinga, un ado chez les Bleus©Media365
A lire aussi

Paul Rouget : publié le mardi 01 septembre 2020 à 13h37

Retenu pour la première fois en équipe de France, le milieu de terrain rennais Eduardo Camavinga pourrait devenir, lors des matchs de la Ligue des nations contre la Suède et la Croatie, le plus jeune joueur des Bleus de l'après-guerre. 

 

A l'heure où ceux de son âge effectuent leur rentrée scolaire, Eduardo Camavinga, lui, découvre les Bleus. Retenu pour la première fois par Didier Deschamps pour les rencontres de Ligue des nations en Suède, le 5 septembre, et contre la Croatie trois jours plus tard au Stade de France, le prodige rennais, âgé de 17 ans, 9 mois et 17 jours, pourrait devenir le plus jeune joueur de l'histoire des Bleus d'après-guerre. Et faire donc encore plus fort que Kylian Mbappé, qui avait 18 ans, 3 mois et 5 jours lorsqu'il a connu sa première sélection en équipe de France en mars 2017 au Luxembourg, et descendra au troisième rang, derrière Camavinga et Maryan Wisnieski (18 ans, 2 mois et 2 jours lors du France-Suède d'3 avril 1955).  

"Ça pourrait être ton fils !"

Pas de quoi troubler le très précoce Camavinga, qui a obtenu son baccalauréat (ES) cet été et a donc rejoint ses nouveaux coéquipiers lundi à Clairefontaine, deux jours après avoir offert la victoire au Stade Rennais face à Montpellier en inscrivant un superbe but (2-1). "Bienvenue. Ça va, le week-end s'est bien passé ? Il paraît. Je ne sais pas, je ne t'ai pas vu", a plaisanté Deschamps en l'accueillant au château. "Une victoire, ça fait plaisir", a répondu le jeune milieu de terrain, avant d'être relancé par le champion du monde 1998 : "Il n'y a que la victoire ?" Ce qui, là encore, n'a pas déstabilisé Camavinga. "Et la sélection aujourd'hui", a-t-il ainsi rétorqué dans une vidéo de la FFF. Tout aussi chambreur que son sélectionneur, Guy Stephan a alors interpellé Olivier Giroud. "Ça pourrait être ton fils !", lâche-t-il au buteur de Chelsea (34 ans), qui a ensuite demandé son âge à un joueur qui n'a très certainement pas encore fini de faire parler de lui... 

Vos réactions doivent respecter nos CGU.