Bleus : Zidane revient sur son coup de tête sur Materazzi

Bleus : Zidane revient sur son coup de tête sur Materazzi©Panoramic, Media365
A lire aussi

Guillaume MARION, Media365 : publié le dimanche 19 juin 2022 à 17h00

Ce dimanche, lors d'un entretien dans Téléfoot, Zinédine Zidane s'est notamment remémoré le dernier match de sa carrière : la finale de la Coupe du monde 2006 contre l'Italie...



A bientôt 50 ans, il les aura dans quelques jours (le 23 juin), Zinédine Zidane a ouvert la boite à souvenirs. En effet, pour l'occasion, l'ancienne star du ballon rond s'est confiée sur son immense carrière, lors d'un entretien dans l'émission Téléfoot. Forcément, l'ancien numéro 10 de l'équipe de France a été questionné sur le dernier match de sa carrière, c'était le 9 juillet 2006 à l'Olympiastadion de Berlin. En finale de la Coupe du monde 2006 face à l'Italie (défaite 1-1, 5-3 tab), les Bleus portés par "Zizou" connaissent une énorme désillusion dans une rencontre marquée de bout en bout par le natif de La Castellane. Car, après son doublé inoubliable de la tête en finale du Mondial 1998 face au Brésil (3-0), le meneur de jeu français est dans un premier temps buteur sur penalty (7eme), avant d'être expulsé lors de la prolongation, après son coup de tête sur Marco Materazzi (110eme). « De la technique, c'est sûr, un grain de folie, je ne pense pas. Je pense que c'est ce que je dois faire, à ce moment-là, que je rate ou non », a expliqué ce dimanche "ZZ", au sujet de sa panenka.

Lizarazu aurait pu canaliser Zidane

« L'échec ? Je n'y pense pas. Je me dis qu'on est à la 7eme ou 8eme minute et qu'il reste du temps. J'ai quelques secondes pour choisir mon geste et c'est le geste que je choisis. J'avais un gardien en face qui me connaissait parfaitement (Gianluigi Buffon, qu'il a connu à la Juventus Turin) et donc il fallait inventer quelque chose. (...) Mon coup de tête ? Je ne suis pas fier de ce que j'ai fait, mais ça fait partie de mon parcours. Je dirais que, même dans la vie d'une personne... on ne fait pas tout parfaitement, a par la suite déclaré Zidane, encore marqué par cette sortie. J'ai vécu des moments compliqués, celui-ci en fait partie, mais il y en a d'autres qui sont plus joyeux. (...) De toute façon, on ne peut pas refaire le passé. » L'intéressé a également reconnu que Bixente Lizarazu, qui a pris sa retraite internationale depuis la fin de l'Euro 2004, aurait pu l'aider à éviter cette perte de contrôle. Par ailleurs, annoncé sur le banc du PSG cet année, "Zizou" semble loin de rejoindre le club de la capitale. Pour le plus grand bonheur de certains Marseillais.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.