Bleus - Valbuena : "Ce n'est pas que je souhaitais la défaite à l'Euro 2016, mais..."

Bleus - Valbuena : "Ce n'est pas que je souhaitais la défaite à l'Euro 2016, mais..."©Media365
A lire aussi

Thomas Siniecki, Media365 : publié le mardi 05 avril 2022 à 22h32

Difficile, voire impossible pour Mathieu Valbuena de ne pas repenser avec amertume à la fin de son aventure en équipe de France, lui qui a n'a plus été retenu du jour au lendemain alors qu'il était un pilier de Didier Deschamps.



Mathieu Valbuena, qui évolue toujours à l'Olympiakos (troisième du championnat grec à treize points du leader, l'AEK Athènes), se contente désormais essentiellement d'entrées en jeu. Ce qui ne l'empêche pas d'avoir déjà marqué trois buts, soit plus que la saison dernière. A 37 ans, il peine encore à ne pas regretter sa fin de parcours en équipe de France (sur beIN SPORTS) : "On sait tous que je ne suis plus en sélection à cause de problèmes extra-sportifs, que tout le monde connaît. Je suis très affectif et ça m'a fait énormément de mal, c'était très compliqué. J'aurais au moins pu faire l'Euro 2016. J'ai été victime et pénalisé deux fois, c'est une double peine. J'ai toujours été décisif en 52 sélections, toujours régulier. Je n'ai aucun regret, car j'ai toujours été performant et travailleur."

Fataliste plus de six ans après sa dernière convocation, le 11 octobre 2015 pour Danemark - France en amical, il se persuade que "la vie est faite comme ça". Mais la manière dont il a vécu l'Euro 2016, une fois encore, se veut honnête : "Je regarde l'équipe de France, je suis un amoureux du football et c'est mon pays. J'ai regardé l'Euro 2016 avec beaucoup de frustration, et j'en aurais eu encore plus si on avait battu le Portugal en finale. Ce n'est pas que je souhaitais la défaite, mais j'aurais vraiment été très déçu, car quelque part, j'aurais mérité d'aller au moins jusque-là... Beaucoup de choses entrent en compte, mais je pense que je méritais une autre sortie." Auparavant, Mathieu Valbuena avait été sélectionné pour le Mondial 2010, l'Euro 2012 et le Mondial 2014, où il avait marqué face à la Suisse (5-2).

Vos réactions doivent respecter nos CGU.