Bleus : Un défenseur bientôt avec l'Espagne ?

Bleus : Un défenseur bientôt avec l'Espagne ?©Media365

Mathieu WARNIER, publié le jeudi 19 octobre 2017 à 10h05

Face au choix de Didier Deschamps de ne pas l'appeler en équipe de France, Aymeric Laporte a assuré qu'il considérait d'aller en équipe d'Espagne si la situation n'évoluait pas.

Appelé en équipe de France pour la dernière fois en mars dernier, Aymeric Laporte ne fait plus partie des plans de Didier Deschamps depuis. Le défenseur de l'Athletic Bilbao ne cache pas que cette absence en Bleu lui pèse depuis quelques temps. « J'aimerais y être plus, assure le défenseur dans un entretien accordé au quotidien L'Equipe. J'ai fait toutes les équipes de jeunes, j'ai été capitaine plusieurs années en moins de 18 ans, moins de 19, moins de 20. Ça me rend triste, mais il faut respecter les choix. » Un choix qu'il met sur le fait d'évoluer à l'Athletic Bilbao, ce qui ne lui permet pas d'avoir la même visibilité que des joueurs comme Kurt Zouma, Adil Rami ou Presnel Kimpembe, récemment appelés par le sélectionneur. « L'un joue à Chelsea, l'autre au PSG. Je suis à Bilbao, un club qui n'est peut-être pas assez valorisé en France, se lamente Aymeric Laporte. On dirait que Marseille c'est supérieur à l'Athletic Bilbao. Chacun son avis. Si c'est inférieur, ça n'est pas inférieur de beaucoup. » Concernant son club depuis huit ans, il lâche : « Ici, ça n'empêche pas certains joueurs espagnols d'aller en sélection ».
Laporte : « Je l'ai toujours dit, mon pays, c'est la France »
Justement, jouer pour la sélection espagnole est de moins en moins un tabou pour Aymeric Laporte, qui n'a toujours pas porté le maillot de l'équipe de France A et qui peut changer de nationalité sportive au titre des huit saisons passées en Espagne. « Je l'ai toujours dit, mon pays, c'est la France. C'est ce que j'ai toujours voulu, mais si on ne fait pas appel à moi, il y a aussi une alternative possible et intéressante, tonne le défenseur de l'Athletic Bilbao. Pour l'instant, ça n'est pas l'objectif. J'ai une partie de moi qui est espagnole car je vis là-bas depuis huit ans. Mais si ça se fait, ça sera surtout en raison de l'intérêt qu'ils me portent. Il est plus important qu'en France. » Mais l'international espoirs (19 sélections) se laisse encore le temps de la réflexion et rêve d'aller à la Coupe du Monde en Russie. « Pour l'instant, le plus important c'est de faire la meilleure saison possible pour que les portes s'ouvrent, tempère Aymeric Laporte. J'espère pouvoir faire partie de cette aventure. » A lui de convaincre Didier Deschamps pour faire partie du contingent de défenseurs centraux appelés à faire la campagne de Russie en juin prochain.

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU