Bleus : Rabiot évoque son association avec Kanté

Bleus : Rabiot évoque son association avec Kanté©Panoramic, Media365
A lire aussi

Emmanuel LANGELLIER, Media365 : publié le jeudi 25 mars 2021 à 15h41

Au lendemain du résultat décevant concédé devant l'Ukraine (1-1), Adrien Rabiot a évoqué son association avec Ngolo Kanté et sa situation à la Juventus Turin.



Un couac d'entrée. L'équipe de France n'a pas gagné pour son premier match dans les qualifications de la prochaine Coupe du Monde au Qatar et s'est pris les crampons dans le tapis du Stade de France, mercredi soir. Accrochés par l'Ukraine (1-1) à Saint-Denis, les Bleus de Didier Deschamps ont failli alors qu'ils semblaient pourtant bien partis avec la sublime frappe gagnante d'Antoine Griezmann à la 19eme minute. Il faudra désormais réagir au Kazakhstan où se déroulera le prochain match, dimanche à partir de 15 heures.

Rabiot sur Kanté : « C'est facile d'être associé à lui »

Contre la bande à Andrei Chevtchenko, Deschamps a installé son onze de départ en 4-2-3-1. Attendu le matin même sur le côté gauche dans un rôle hybride au sein d'un 4-4-2 probable à l'image de ce qui avait fonctionné admirablement bien au Portugal à la fin de l'année dernière, Adrien Rabiot a finalement commencé devant la défense au côté de Ngolo Kanté. Une association que le joueur de la Juventus Turin a bien vécu. « Je suis bien avec lui, a expliqué Rabiot, jeudi. Il travaille beaucoup et ne ménage pas ses efforts. Il fait le job ! C'est facile d'être associé à lui. On aurait peut-être pu se projeter un peu plus même s'il y avait déjà quatre joueurs offensifs devant nous. On a bien cadré au milieu. Mais on aurait pu faire plus. »

« Il y avait beaucoup de densité au milieu de terrain, dans l'axe. Il était plus difficile de trouver des solutions au coeur du jeu. La solution était plus sur les côtés. On ne les a pas assez souvent utilisés. On s'est empêtrés à vouloir jouer trop souvent axial », a ajouté Rabiot, interrogé ensuite sur sa position préférentielle. Alors, à gauche ou dans l'axe ? « Je me sens bien au milieu de terrain, a-t-il sobrement répondu. Mon poste est central de base. Au Portugal, j'étais à gauche mais je suis plus entré pour apporter le surnombre. Ça dépend de l'adversaire en face de nous. Il faut surtout chercher à déstabiliser l'équipe adverse. Je sais que je peux passer à gauche. C'est plus une adaptation par rapport à l'adversaire. »


Rabiot : « « plus compliqué à la Juve d'un point de vue collectif »

Invité également à évoquer sa situation à la Juventus où il ne joue pas toujours, Adrien Rabiot, qui n'est pas « installé en sélection, mais ça se passe plutôt bien », reconnait que c'est « plus compliqué à la Juve d'un point de vue collectif. J'essaye de donner le meilleur de moi-même. Je joue beaucoup. Mais c'est dur d'être performant tous les trois jours. Il faut s'adapter et toujours essayer de donner le maximum. Le coach le remarque. C'est ce qu'il aime. »

Vos réactions doivent respecter nos CGU.