Bleus : Pour Deschamps, Benzema mérite le Ballon d'Or

Bleus : Pour Deschamps, Benzema mérite le Ballon d'Or©Panoramic, Media365
A lire aussi

Guillaume MARION, Media365 : publié le lundi 23 mai 2022 à 11h25

Lors d'un long entretien accordé à beIN Sports, le sélectionneur français Didier Deschamps s'est montré dithyrambique au sujet de Karim Benzema, le grand favori pour le Ballon d'Or.



Alors que la France attend ça depuis 1998 et le triomphe de Zinédine Zidane, un nouveau Français pourrait prochainement décrocher le Ballon d'Or et mettre fin à cette très et trop longue disette. Alors que la saison 2021-22 touche à sa fin et que Karim Benzema est encore en lice pour un très beau doublé avec le Real Madrid, qui a déjà remporté la Liga et rêve d'un 14eme titre en Ligue des Champions, le Français semble le grand favori pour la plus grande distinction personnelle en football. A 34 ans, "KB9" est dans la forme de sa vie, lui qui a inscrit 44 buts et délivré 15 passes décisives en 45 matchs cette saison avec son club. Interrogé sur ce dernier, Didier Deschamps s'est montré clair sur le sujet. « Vous parlez de l'excellence, c'est Karim, évidemment. Ce n'est pas moi qui vais lui attribuer (le Ballon d'Or) », a notamment lancé ce dernier au sujet du numéro 9 des Merengue.

« Mbappé est dans la lutte aussi »

« Il en a été très proche comme d'autres joueurs français l'ont été. Je suis à fond pour que ce soit un joueur français. Kylian (Mbappé) est dans la lutte aussi mais on ne va pas se raconter d'histoire, à part des années bizarres, ce sont des attaquants qui gagnent cette récompense individuelle. De part ce qu'il fait tout au long de l'année avec son club et avec nous aussi, l'équipe de France, il (Benzema) le mérite, a par la suite reconnu le sélectionneur de l'équipe de France, lors d'une interview sur beIN Sports. Il a la liberté, ce n'est pas le même système qu'il utilise au Real Madrid. Il n'y a pas de question de système, je ne suis pas là pour lui demander des trucs. Plus il touche le ballon, mieux c'est. » En attendant, celui qu'on retrouvera prochainement au cinéma a logiquement été convoqué avec les Bleus pour quatre matchs de Ligue des nations, en juin.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.