Bleus : Mbappé voulait dire stop

Bleus : Mbappé voulait dire stop©Panoramic, Media365
A lire aussi

Paul Rouget, Media365 : publié le vendredi 11 novembre 2022 à 09h31

Kylian Mbappé a confirmé qu'il avait bien eu la volonté d'arrêter l'équipe de France en raison des injures racistes dont il a été la cible après son penalty raté contre la Suisse à l'Euro.



S'il désormais l'un des éléments les plus importants de l'équipe de France, sur le terrain et en dehors, et qu'il a évidemment été retenu par Didier Deschamps dans une liste de 25 joueurs pour disputer la Coupe du monde au Qatar (20 novembre-18 décembre), Kylian Mbappé aurait pu ne pas en être. Car l'attaquant du PSG a bien failli arrêter les Bleus à l'issue du dernier Euro, comme l'avait déjà avoué le patron de la FFF, Noël Le Graët. Après son penalty raté l'an dernier lors de la séance de tirs au but contre la Suisse, synonyme d'élimination des champions du monde dès les huitièmes de finale de l'Euro, il avait la cible de nombreux messages racistes sur les réseaux sociaux. Notamment un, particulièrement abject. "Ce sale nègre mérite de se prendre une centaine de coups de fouet et de se faire revendre en Libye", avait ainsi écrit un supporter français de 19 ans, qui a été condamné à 2 000 euros d'amende avec sursis en septembre dernier par le tribunal correctionnel de Paris.

"Je suis un exemple"

Interviewé par Sports Illustrated avant le début du Mondial, le Bondynois a confirmé qu'il voulait renoncer à l'équipe de France, expliquant pour quoi il ne l'avait finalement pas fait. "J'ai dit: « Je ne peux pas jouer pour des gens qui pensent que je suis un singe. Je ne vais pas jouer ». Mais après, j'ai pris le temps de la réflexion avec toutes les personnes qui jouent avec moi et m'encouragent, et je pense que ce n'était pas un bon message d'abandonner. Parce que je pense que je suis un exemple pour tout le monde. C'est la nouvelle France... C'est pour ça que je n'ai pas lâché l'équipe nationale. Parce que c'est un message à la jeune génération, de dire : « On est plus fort que ça »", explique-t-il ainsi au magazine américain. Un entretien où il avait que la dernière Coupe du monde, remportée par les Bleus avec un but de sa part en finale, a complètement "changé (sa) vie" : "J'étais connu avec le Mondial, mais pas comme ça. C'est devenu fou. Et ça m'a pris du temps d'apprendre à rester calme."

Vos réactions doivent respecter nos CGU.