Bleus : Mbappé en veut à Le Graët

Bleus : Mbappé en veut à Le Graët©Media365

Rédaction Media365, publié le lundi 09 mai 2022 à 09h25

Kylian Mbappé et son clan n'ont pas du tout goûté les déclarations tenues par le président de la FFF à son endroit.



Kylian Mbappé et son clan contre-attaquent. Provoqué par Noël Le Graët, l'attaquant du PSG n'est pas resté sans réaction. A travers son clan, il a fait passer le message qu'il ne comprenait absolument pas la dernière sortie du patron de la FFF. Il était même furieux que ce dernier l'ait accusé de ne penser qu'à sa propre personne.

Dans un entretien accordé à L'Equipe, le cacique du football tricolore est revenu sur l'affaire qui avait secoué le dernier rassemblement des Bleus. Mbappé avait alors refusé de participer à un spot publicitaire, affirmant qu'il n'était plus d'accord avec les termes de l'engagement qui le lie à la fédération. Une prise de position que Le Graet s'est donc permis de critiquer, même s'il y a mis la forme pour ne pas heurter l'intéressé : « S'il n'accepte pas le fonctionnement, il n'aura pas d'argent, c'est tout. Les joueurs ont 30 % de ce que donne la FIFA. [...] Kylian, franchement, je ne joue pas aux faux culs, je l'aime vraiment beaucoup. Je crois qu'il respecte la Fédé. Le football n'est pas un sport individuel ».

Mbappé et son entourage ne digèrent pas

L'attaquant parisien, qui était de sortie dimanche avec son club face à Troyes, a peu gouté à ces propos. Il était même prêt à répliquer dès samedi, mais son entourage l'en a dissuadé. L'idée était de ne pas réagir à chaud pour ne pas alimenter la polémique. Cette prudence n'a pas empêché le clan du joueur d'interpeller discrètement la FFF. On a fait comprendre qu'il y a une forme d'incompréhension par rapport à cette attaque. En outre, le Bondynois n'a pas du tout apprécié le timing, car se présente bientôt une nouvelle échéance avec les Tricolores. Quatre matches de la Ligue des Nations sont au programme du mois de juin.

Ce qui a agacé en premier lieu Mbappé c'est que Le Graët suggère qu'il veut augmenter ses propres revenus. Un coup bas alors qu'il a toujours versé ses primes remportées en Bleu à des associations. De plus, s'il a refusé de participer à des opérations commerciales, c'est essentiellement pour promouvoir le football d'en-bas et éviter que son nom associé à des marques dont il ne partage pas vraiment les valeurs. L'ancien monégasque n'est pas prêt de changer de position, quitte à rompre complètement le dialogue avec la fédération.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.