Bleus : Matuidi le sait, c'est peut-être fini

Bleus : Matuidi le sait, c'est peut-être fini©Media365
A lire aussi

Thomas Siniecki : publié le samedi 15 août 2020 à 20h24

Blaise Matuidi disputera-t-il l'Euro 2021 ? La tendance passe évidemment à la négative depuis son transfert de la Juventus vers l'Inter Miami, en Major League Soccer, où il devrait perdre en compétitivité.



Le choix est fort, osé et même curieux pour certains : en choisissant l'exil aux Etats-Unis, Blaise Matuidi réduit en effet ses chances de poursuivre sa carrière sous le maillot des Bleus, avec bien sûr l'Euro 2021 en premier objectif immédiat. Dans son interview accordée à Bros. Stories au moment de sa signature à l'Inter Miami, le désormais ex-milieu de terrain de la Juventus n'en faisait d'ailleurs pas mystère : "On ne va pas se mentir, ça peut avoir un impact. J'en ai bien sûr discuté avec le coach. Il sait qu'il pourra toujours compter sur moi si l'équipe de France en a besoin." Un aveu à peine déguisé... Pourtant, "l'équipe de France, c'est tout pour moi", assure encore le champion du monde, titulaire indiscutable lors de la campagne victorieuse en Russie et qui compte un total de 84 sélections depuis 2010 (neuf buts).

"Possible qu'on ait déjà vécu nos derniers moments"

"J'ai toujours pensé à la sélection avant les clubs, reprenait-il. On m'a souvent dit que j'étais un soldat, et je suis toujours ce soldat de l'équipe de France. Si on m'appelle, je répondrai présent, même pour jouer défenseur ou gardien. Je pourrais y jouer à l'infini. Mais je sais aussi être réaliste. Je sais ce que pense le sélectionneur et c'est important, on ne sait jamais... Ce n'est pas le moment de fermer complètement cette porte. J'ai toujours réussi à en surprendre plus d'un, alors ça va continuer."

Un ultime sourire qui ne cachait pas cette autre phrase lourde de sens : "Oui, c'est possible qu'on ait déjà vécu nos derniers moments ensemble." Seul l'exemple d'André-Pierre Gignac peut lui laisser de l'espoir, l'attaquant des Tigres (au Mexique) ayant failli marquer le but de la victoire en finale de l'Euro 2016 contre le Portugal, à la dernière minute. Il avait trouvé le poteau droit de Rui Patricio, battu sur ce coup-là. Avant la suite - et fin - que l'on sait...

Vos réactions doivent respecter nos CGU.