Bleus : Masseglia heureux de l'intérêt de Mbappé pour les Jeux

Bleus : Masseglia heureux de l'intérêt de Mbappé pour les Jeux©Media365
A lire aussi

David HERNANDEZ : publié le mercredi 18 décembre 2019 à 10h32

Denis Masseglia, président du CNOSF, s'est félicité de la volonté de Kylian Mbappé de vouloir participer aux Jeux Olympiques de Tokyo avec la France.

Va-t'on assister à un feuilleton Mbappé durant l'été ? L'attaquant du PSG risque d'être courtisé par les plus grands d'Europe et notamment le Real Madrid mais c'est bien pour une autre affaire hors Mercato que « Kyky » va se retrouver au centre des discussions. Suite à la troisième place des Bleuets durant l'Euro Espoirs l'été dernier, la France a décroché son ticket pour les Jeux Olympiques de Tokyo, une première depuis ceux d'Atlanta en 1996. Ce tournoi olympique, Mbappé aimerait le jouer et il ne s'en est pas caché. « Avec la sélection, il me reste encore à remporter l'Euro. Mais j'aimerais aussi disputer les Jeux Olympiques », avait déclaré le champion du monde lors d'une visite à Bondy.

Masseglia : « Le PSG aura le dernier mot »

Cette envie a forcément ravi Noël Le Graët, même si l'Euro 2020 entre juin et juillet pourrait bien remettre en cause cette participation. Mardi, Leonardo a d'ailleurs bien rappelé que c'est le PSG qui aurait le dernier mot dans ce dossier. « On doit bien gérer notre joueur, protéger notre joueur, et ne pas l'exposer, a rétorqué le dirigeant du club parisien sur RMC Sport. Un joueur comme Mbappé doit être protégé et défendu. Il a besoin de son repos, on va parler doucement (avec la FFF) mais on va considérer tous les aspects. » Malgré la réticence parisienne, l'envie du joueur fait en tout cas plaisir dans les hautes instances du sport français. Après Le Graët, c'est Denis Masseglia qui s'est félicité de cet intérêt. « Je trouve cela très bien que Kylian Mbappé ait exprimé sa volonté d'aller aux Jeux. Cela illustre l'importance de la compétition pour un champion du monde qui a connu déjà beaucoup de titres », a expliqué le patron du CNOSF.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.