Bleus - Lloris : "Le chemin est encore long avant la Coupe du monde"

Bleus - Lloris : "Le chemin est encore long avant la Coupe du monde"©Panoramic, Media365
A lire aussi

Axel Allag, Media365, publié le vendredi 03 juin 2022 à 23h30

Pour son entrée en lice dans la Ligue des nations 2022-2023, l'équipe de France a été battue par le Danemark, ce vendredi soir (1-2). Hugo Lloris et le sélectionneur Guy Stéphan ont souligné la qualité de l'adversaire, et une frustration partagée.



Une défaite pour commencer la défense du titre. Tenante de la Ligue des nations, l'équipe de France a concédé la défaite face au Danemark, ce vendredi soir au Stade de France (1-2). Si Karim Benzema avait ouvert le score au terme d'une action individuelle de grande classe lors de la 51ème minute, le doublé de l'entrant Andreas Cornelius (68ème, 88ème) a brisé la série des Bleus, qui restaient alors sur 9 matchs sans défaites. Au micro de M6, Hugo Lloris n'a pas caché que ce revers avait notamment été favorisé par les dispositions trop offensives des locaux.

"Quand on ne peut pas gagner, il faut savoir ne pas perdre"

"Il n'y a jamais de bons moments pour connaître la défaite.Il faut que ça nous serve, on va continuer à travailler, le chemin est encore long avant la Coupe du monde, également avec cette nouvelle compétition qui démarre. Il y a un match lundi (en Croatie), il va falloir aller chercher les points là-bas. Ce n'est jamais bon de commencer par une défaite. On est tombé face à une très bonne équipe, bien organisée. On peut avoir des regrets : à 1-0, on a quelques occasions pour en mettre un deuxième. Quand on ne peut pas gagner, il faut savoir ne pas perdre. À la fin, on était tellement voués à l'attaque qu'il y avait des risques, ils ont su en profiter", a analysé le capitaine des Bleus.


Guy Stéphan, qui a dirigé son premier match en tant que coach principal avec l'équipe de France, a lui souligné le manque de fraîcheur. "On savait que l'équipe danoise était une bonne équipe, très structurée. Sans chercher d'excuse, on arrive dans une fin de saison où les joueurs ont beaucoup joué, je n'ai rien à leur reprocher", a entamé le technicien. Il a ensuite continué sur la même lignée : "On a besoin de fraîcheur pour s'exprimer et on ne l'a pas eue aujourd'hui (vendredi, ndlr). Il y a un mauvais alignement, ça laisse la latitude pour trouver la profondeur. Ce sont des axes de travail".

Vos réactions doivent respecter nos CGU.