Bleus : Lloris au soutien d'un Griezmann qu'il voit en " manque de confiance "

Bleus : Lloris au soutien d'un Griezmann qu'il voit en " manque de confiance "©Media365
A lire aussi

Rédaction , publié le lundi 07 septembre 2020 à 18h05

A l'occasion de la conférence de presse de veille de match, Hugo Lloris a apporté son soutien à Antoine Griezmann, qui a été en difficulté en Suède.

Présent en conférence de presse aux côtés du sélectionneur Didier Deschamps, Hugo Lloris a été interrogé par les médias avant ce défi face à une formation de Croatie en perte de repères, largement battue 4-0 par le Portugal dans l'autre match du groupe. Ce match face aux Croates, remake de la finale du Mondial 2018, aura lieu au stade de France et à huis clos. Une situation que le capitaine des Bleus "regrette", lui qui a été également interrogé sur l'absence d'Alphonse Areloa, de retour au PSG après une pige infructueuse au Real Madrid. "Son talent est reconnu. C'est une situation difficile à vivre pour lui mais il va rebondir et retrouver du temps de jeu."

Martial et Kimpembe louangés par Lloris

Lloris a ensuite été questionné sur Anthony Martial, qui a gagné en régularité ces derniers mois et qui pourrait être aligné face à la Croatie si Mbappé était préservé. "Je ne sais pas si c'est lié à sa relation avec Solskjaer. On le trouve plus en confiance. Il y a une très bonne entente avec les joueurs autour de lui à Manchester United. Il sera attendu, il devra confirmer sa bonne saison. Il a à cœur de bien faire pendant cinq, dix minutes, une mi-temps ou un match entier." Presnel Kimpembe aussi a gagné en confiance. Un changement de statut chez le défenseur parisien ? "Il s'affirme de plus en plus. il arrive à un moment de sa carrière où il a la maturité, l'expérience. Il a cette envie de s'imposer et de montrer qu'il est le meilleur. C'est aussi un coéquipier modèle qui a de l'énergie, prêt à travailler, à aller dans le sens de l'équipe", analyse Lloris. La confiance, c'est un sujet délicat chez Antoine Griezmann, qui a raté les derniers pénaltys obtenus par les Bleus et qui vient de vivre une saison compliquée en bleu et grenat du côté du Barça : "Quand on gagne, on le prend avec le sourire. Peut-être qu'il a un manque de confiance dans cet exercice, mais les derniers penalties importants il les a mis au fond. Cela ne remet pas en cause l'importance et l'influence d'Antoine en équipe de France."

Vos réactions doivent respecter nos CGU.