Bleus : Les ambitions de Rabiot

Bleus : Les ambitions de Rabiot©Media365

Rédaction , publié le dimanche 15 novembre 2020 à 12h10

Très bon lors de la victoire des Bleus face au Portugal (0-1), Adrien Rabiot vise désormais de s'installer durablement en équipe de France.

Au sortir de sa victoire face au Portugal ce samedi lors de la 5e journée de la Ligue des Nations (0-1), la France et son entraîneur avait plusieurs motifs de satisfaction. Au-delà du succès, Didier Deschamps a pu se réjouir de la performance de ses hommes, et notamment de celle d'un Adrien Rabiot dont l'importance au milieu de terrain se confirme match après match avec les Bleus.

C'est face à la Croatie le 14 octobre dernier (succès 1-2 des Tricolores) qu'Adrien Rabiot a vraiment montré qu'il faudrait très certainement compter sur lui dans les mois et les années à venir en équipe de France. Solide dans le jeu, inspiré et capable de faire des différences en individuel, le milieu de terrain a apporté le petit plus que la France attendait dans la construction, grâce notamment à une complémentarité indéniable avec Paul Pogba et N'Golo Kanté. De quoi envisagé un futur en bleu rayonnant.

"Je prends de l'âge"

"Dans mon foot et en dehors, je prends de l'âge, a d'abord constaté Adrien Rabiot ce dimanche, au micro de Téléfoot. D'être allé à la Juventus, de changer d'environnement, de club et de pays, tout cela m'a fait grandir. Je me sens meilleur, plus complet. Niveau tactique, on travaille beaucoup à Turin, ce qu'on n'a pas l'habitude de faire en France. Je me sens beaucoup mieux."

Envie de continuer l'aventure

Et même replacé sur le côté gauche face au Portugal, Rabiot s'en est parfaitement accommodé : "Ce n'est pas mon poste de prédilection parce que j'ai l'habitude d'être dans le cœur du jeu. Mais j'étais déterminé." Une détermination qui semble d'ailleurs particulièrement solide. "Je sais ce que je veux. Maintenant que je suis là, pour rien au monde je ne lâcherais cette place. Je n'ai pas envie de sortir de ce groupe là et je veux continuer l'aventure." Un sous-entendu lancé à Didier Deschamps, avec l'espoir de faire partie du groupe France qui disputera l'Euro dans quelques mois.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.