Bleus : Le Graët souhaite que "Deschamps reste" à la tête de l'équipe de France

Bleus : Le Graët souhaite que "Deschamps reste" à la tête de l'équipe de France©Panoramic, Media365
A lire aussi

Axel Allag, Media365, publié le mardi 06 décembre 2022 à 19h06

Dans un entretien accordé au Figaro, le président de la FFF, Noël Le Graët, a affirmé son souhait de voir Didier Deschamps rester à la tête de l'équipe de France. Le dirigeant a annoncé qu'il y aurait une discussion entre les deux hommes en cas d'élimination en quarts de finale du Mondial 2022 face à l'Angleterre (samedi, 20 heures).



Pour la première fois, Noël Le Graët a largement ouvert la porte à une éventuelle prolongation de contrat de Didier Deschamps avec l'équipe de France. En fin de contrat le 31 décembre, après le terme de la Coupe du monde 2022, le sélectionneur national s'est vu fixer l'objectif d'atteindre les demi-finales de la compétition au Qatar, comme l'a une nouvelle fois rappelé Le Graët, ce mardi dans un entretien accordé au Figaro. "Je n'ai jamais appelé Zidane de ma vie, contrairement à ce que certains laissent entendre. Cela aurait été incorrect de ma part. Personne de mon entourage ne l'a appelé pour moi en tout cas", a affirmé le président de la FFF, dans des propos relatés par RMC.

"Qui voulez-vous trouver de mieux ?"

Toujours très proche de Deschamps, le natif de Bourbirac a confié son envie profonde. "Quand on a la chance d'avoir un Didier Deschamps, on ne frappe pas à la porte d'à côté, tant qu'il est en place. Vous insistez alors je vais être honnête: mon souhait, c'est que Didier reste. Qui voulez-vous trouver de mieux ? C'est le président qui parle, pas l'ami", a-t-il indiqué. En cas d'élimination, samedi en quarts de finale du Mondial 2022 contre l'Angleterre il y aura alors une discussion entre les deux hommes, a ajouté Le Graët, qui n'a fermé aucune porte pour l'avenir . "Est-ce qu'il aura envie de continuer ? Quels sont les problèmes qui peuvent se soulever ? Même si on est à un niveau élevé, la moindre défaite amène un flot de critiques...", a clamé le dirigeant, parlant d' "un poste exposé, difficile" pour lequel Deschamps "est fait". En cas de succès face aux Three Lions, la donne sera très claire : "Ce sera entre ses mains. Laissons passer ce match contre les Anglais", a jugé le président de la FFF.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.