Bleus : Le Graët " ravi " du retour de Rabiot

Bleus : Le Graët " ravi " du retour de Rabiot©Media365
A lire aussi

Emmanuel LANGELLIER : publié le vendredi 28 août 2020 à 18h49

Après le retour d'Adrien Rabiot en équipe de France, Noël Le Graët, le président de la FFF, s'est dit « ravi » de la décision prise par Didier Deschamps, le sélectionneur des Bleus.



Didier Deschamps a donc créé la surprise jeudi en rappelant Adrien Rabiot en équipe de France pour les deux matchs de Ligue des Nations contre la Croatie et la Suède, les 5 et 8 septembre. Plus de deux ans après avoir refusé d'intégrer la liste des réservistes pour la Coupe du Monde 2018, le milieu de la Juventus Turin effectue son retour chez les Bleus. Alors que la question s'est posée depuis cette annonce surprise, le jeune milieu de terrain devrait bien être présent à Clairefontaine la semaine prochaine.

Rabiot publie un cœur et un drapeau tricolore sur Instagram

Jeudi, Adrien Rabiot a en effet réagi à sa sélection sur Instagram en postant la liste du sélectionneur national avec un cœur et un drapeau tricolore. De bon augure, donc, même si le Turinois et Deschamps auront évidemment une explication dès la venue de l'ancien Parisien au château de Clairefontaine. « On ne peut être qu'heureux dans ces circonstances, souligne l'avocat de Rabiot, Me Arnaud Péricard, qui a parlé au joueur après sa convocation, dans Le Parisien, vendredi. Ça veut dire que rien n'est figé ou arrêté. Je trouve ça bien que le sélectionneur ait fait preuve d'ouverture d'esprit et ait pris en compte la performance sportive. Adrien, peu de gens le connaissent. Il n'y a pas plus patriote qu'Adrien Rabiot. Ça tourne une page, c'est bien. »

Le Graët : « C'est une décision intelligente de la part de Didier, je suis ravi »

Noël Le Graët, le président de la Fédération Française de football, se félicite également du retour de Rabiot en équipe de France. « Avec Didier (Deschamps), on se parle tous les jours, on était d'accord depuis longtemps. J'ai toujours dit que quelqu'un ne pouvait pas être puni à vie. C'est une décision intelligente de la part de Didier, je suis ravi. Ne pas lui redonner une chance aurait été une erreur. Je rappelle que malgré tout ce qu'on disait autour de moi, j'ai toujours déclaré qu'il ne serait pas suspendu. C'était normal qu'il ne soit pas convoqué pendant un moment, mais il aurait fallu être stupide pour dire qu'il ne jouerait plus jamais en équipe de France », détaille le patron de la FFF dans Le Parisien.

Rabiot et Deschamps s'expliqueront. Le Graët, lui, retrouvera le milieu de terrain tranquillement. « Quand je le croiserai, je lui dirai que je suis très heureux qu'il soit là. Je n'ai pas besoin de le convoquer, il n'y aura pas de réunion. Il doit être fier de revenir et nous on est content qu'il revienne. Pourquoi se compliquer la vie quand on peut faire des choses normales ? »

Vos réactions doivent respecter nos CGU.