Bleus : Le duo Pogba - Rabiot, Mbappé... Lizarazu donne son avis

Bleus : Le duo Pogba - Rabiot, Mbappé... Lizarazu donne son avis©Media365
A lire aussi

Guillaume MARION, Media365 : publié le jeudi 01 avril 2021 à 14h10

Après la courte mais précieuse victoire de la France en Bosnie mercredi (0-1), Bixente Lizarazu, l'ancien latéral gauche des Bleus, s'est exprimé sur les tops et les flops de ce rassemblement.



Avec sept points en trois matchs, la France a globalement fait le boulot lors de ce rassemblent en mars. Pour L'Equipe, Bixente Lizarazu a livré son analyse, et notamment sur l'association entre Paul Pogba et Adrien Rabiot, qui a été mise en place à cause de la blessure de N'Golo Kanté. « Sur le but de Griezmann, Rabiot a mis le centre qu'il fallait et il est monté en puissance en seconde période, avec aussi un excellent retour défensif (devant Krunic, 75eme). Mais globalement, ce duo a ronronné et Pogba est resté en dedans tout au long du match. C'est vrai que cela met en exergue l'absence de N'Golo Kanté, qui reste le meilleur pour aller récupérer des ballons, car il a une autre agressivité. Mais la paire Pogba - Rabiot doit aussi être une solution alternative. Ils ont une qualité technique au-dessus de la moyenne et ils sont aussi capables de se dépouiller. C'est un problème mental, chacun doit hausser alternativement le curseur au niveau de l'engagement », a jugé l'ancien latéral gauche.

« Mbappé, ce n'est pas Lewandowski »

Alors que Lizarazu a été particulièrement séduit par la prestation de Thomas Lemar en Bosnie, d'autres joueurs ont marqué des points durant ces trois matchs. « Ousmane Dembélé est un autre grand gagnant, grâce à son excellent match au Kazakhstan (0-1). Et sur sa performance contre l'Ukraine (1-1), Kingsley Coman, assuré d'être dans les 23, s'est lui rapproché du onze. Mbappé ? Je ne l'ai pas trouvé très bon dans l'ensemble, quel que soit son positionnement. Mais le mettre avant-centre ce n'est pas une solution, a en revanche confié l'ancien joueur du Bayern Munich. On a encore vu en Bosnie que ce n'était pas Lewandowski, donc pas un véritable numéro neuf. Il est bien plus à l'aise quand il a de l'espace et de la place devant lui, donc sur un côté ou en soutien d'une pointe. Après, je ne suis pas spécialement inquiet pour lui. »

Vos réactions doivent respecter nos CGU.