Bleus : Le doublé Euro - JO, Albert Rust l'a déjà fait

A lire aussi

Fabien Le Floc'h, Media365 : publié le mercredi 12 juin 2024 à 12h48

Albert Rust est l'unique joueur français à avoir déjà réalisé le doublé Euro - Jeux Olympiques avec l'équipe de France, en 1984.

Réaliser le doublé Euro - Jeux Olympiques, de nombreux joueurs de l'équipe de France en rêvent depuis plusieurs années. Mais a priori, que ce soit Kylian Mbappé, Antoine Griezmann ou d'autres, aucun d'entre eux ne devraient pouvoir avoir la chance de participer aux deux compétitions qui se jouent à quelques semaines d'intervalle. Albert Rust devrait donc rester, pour quelques années encore, le seul joueur français à avoir jamais réussi à remporter les deux tournois le même été. C'était en 1984 et le légendaire gardien de Sochaux, dont il est le joueur le plus capé de l'histoire avec 455 matchs disputés, avait soulevé les deux trophées avec les Bleus.

Les Jeux, « c'est fantastique »

« C'est vrai que c'était une belle année pour moi », admet Albert Rust au micro de Franceinfo. Remplaçant de Joël Bats durant l'Euro 1984 disputé en France, Rust ne dispute pas la moindre minute de jeu mais est déjà ravi d'être là, pour son premier tournoi international. Il est aux premières loges pour admirer Michel Platini, qui éclabousse la compétition de son talent (9 buts). Moins d'un mois après la finale remportée contre l'Espagne (2-0) le 27 juin, direction les États-Unis pour Albert Rust, qui est cette fois titulaire avec les Bleus. « Je n'ai pas eu le temps de respirer, mais le truc positif c'est que, physiquement, j'étais bien, concède-t-il. Je n'étais pas usé mentalement. »

Après un tournoi réussi, les Français battent, le 11 août 1984, le Brésil d'un certain Dunga en finale (2-0), au Rose Bowl de Pasadena, près de Los Angeles, devant plus de 100 000 personnes. Même si l'euphorie retombe assez vite, le gardien de Sochaux en garde un excellent souvenir. « Participer aux Jeux, c'est fantastique. C'était vraiment la fête (...). Je me rappelle qu'on allait voir les épreuves d'athlétisme au Coliseum l'après-midi. » À la fin de sa carrière, Albert Rust a embrassé une carrière d'entraîneur, du côté de Niort (1995-1999) et Brest (2003-2006) avant de se muer en entraîneur des gardiens de l'AS Saint-Etienne (2010-2012) puis de l'équipe de France féminine (2014-2017).

Vos réactions doivent respecter nos CGU.