Bleus : La Colombie veut retrouver une belle dynamique sans deux joueurs majeurs

Bleus : La Colombie veut retrouver une belle dynamique sans deux joueurs majeurs©Media365

Rémi Farge, publié le vendredi 23 mars 2018 à 10h03

Privée de Juan Cuadrado et Edwin Cardona, la Colombie se rend en France avec la volonté d'enclencher une dynamique positive à trois mois de la Coupe du Monde 2018.

DE NOTRE ENVOYE SPECIAL AU STADE DE FRANCEQuart de finaliste de la Coupe du Monde 2014, troisième de la dernière Copa America, la Colombie est (re)devenue une valeur sûre du football mondial. Qualifiée pour sa deuxième Coupe du Monde d'affilée pour la première fois depuis l'enchaînement 1994-1998, la Tricolor cherche pourtant à retrouver un peu de confiance avant de s'envoler en Russie. La fin des éliminatoires a été pénible (quatre matchs sans victoire), et les derniers matchs amicaux, contre une faible équipe de Chine (4-0) et contre la Corée du Sud (1-2), n'ont pas vraiment rassurés.Créer un environnement positifPlacée dans le groupe de la Pologne, du Japon et du Sénégal au Mondial russe, la Colombie entame sa préparation en France ce vendredi (21h00), avant un second match amical contre l'Australie, mardi à Londres, dans le stade de Fulham. Objectif : créer un environnement positif autour de l'équipe, comme cela avait été le cas il y a quatre ans. « Il faut s'assurer que l'équipe reste cohérente et constante. Au présent, il faut tirer les leçons du passé et se projeter dans le futur. En 2014, on avait fait de très bons matchs de préparation contre la Belgique (2-0) et les Pays-Bas (0-0) », a rappelé José Pekerman en conférence de presse. Le sélectionneur colombien doit surtout faire face à deux absences majeures pour ce rassemblement de mars : Juan Cuadrado est éloigné des terrains depuis le mois de décembre à cause d'une blessure au pubis, et Edwin Cardona est suspendu pour un geste raciste en Corée du Sud.Deux piliers de la sélection en moinsPas simple, quand on sait que les deux joueurs occupaient les couloirs offensifs du 4-2-3-1 ces derniers mois. Le sujet a été largement abordé par les journalistes colombiens présents en France. Car les Colombiens ne veulent pas revivre l'épisode douloureux du forfait de Radamel Falcao en 2014. « Ce sont deux piliers de la sélection. Ils comptent énormément de matchs à leur actif. Cuadrado ? Nous n'avons que peu de temps pour lui trouver un remplaçant. Il y a encore un espoir, il fait tout son possible pour récupérer et nous sommes optimistes. Cardona est aussi très dur à remplacer car c'est un joueur qui peut évoluer à plusieurs postes sur le terrain », a reconnu José Pekerman.Passage en 4-4-2 ?En leur absence, plusieurs options sont étudiées par le staff des Cafeteros. Un passage en 4-4-2 avec un duo d'attaque Falcao-Zapata est possible, comme cela avait été le cas lors du dernier match officiel, face au Pérou. « On réfléchit. Il y a diverses possibilités. Falcao et Zapata ont déjà joué ensemble, notamment contre le Pérou, et cela avait bien marché. Mais rien n'est définitif », a expliqué José Pekerman. Parmi les autres possibilités figure Juan Pablo Quintero, de retour en sélection après une longue absence. Connu en France pour son passage frustrant à Rennes, celui-ci s'est refait une santé et brille aujourd'hui à River Plate. L'occasion, pourquoi pas, de remettre les pendules à l'heure avec la France...

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU