Bleus : L'Orange Vélodrome a approuvé

Bleus : L'Orange Vélodrome a approuvé©Panoramic, Media365

Emmanuel LANGELLIER, Media365 : publié le samedi 26 mars 2022 à 14h16

Le stade marseillais de l'Orange Vélodrome était ravi de retrouver l'équipe de France près de six ans après. L'enceinte phocéenne a fêté les Bleus, vainqueurs à l'arraché de la Côte d'Ivoire (2-1), vendredi soir en match amical.



Depuis le 7 juillet 2016, les Marseillais guettaient le retour des Bleus dans leur antre. Il y a près de six ans, l'équipe de France avait alors pris le meilleur sur l'Allemagne (2-0) en demi-finale de l'Euro dans une ambiance survoltée. Auteur d'un doublé ce soir-là face à Manuel Neuer, Antoine Griezmann a remis les pieds sur la pelouse de l'Orange Vélodrome, vendredi soir, comme Hugo Lloris, Paul Pogba, Olivier Giroud, Kingsley Coman et Lucas Digne, autres survivants de l'époque (les deux derniers étaient remplaçants en 2016). Et comme il y a six ans, l'histoire s'est terminée par une victoire, en amical cette fois face à la Côte d'Ivoire (2-1), rencontre de gala afin de préparer la Coupe du Monde au Qatar en fin d'année.

Un climat bon enfant six ans après

L'enceinte du Vélodrome, garnie de 62510 heureux spectateurs, a fêté le retour des Bleus dans une belle ambiance, ce 25 mars 2022. Pas aussi volcanique, certes, que durant l'Euro 2016 finalement conclu par une finale perdue à Saint-Denis (0-1 face au Portugal), mais dans un climat bon enfant. Ravies de retrouver les hommes de Didier Deschamps, les personnes massées dans les tribunes du Vel' ont vibré durant une première période très animée, traversée par les deux buts en trois minutes de Nicolas Pépé (19eme) et Olivier Giroud (22eme), titulaire et buteur pour son come-back.


Guendouzi et Saliba fêtés

Le rythme est ensuite retombé mais le public phocéen a pu s'enflammer pour les apparitions de « ses » deux éléments Mattéo Guendouzi (2eme cape) et William Saliba dont c'était la première apparition sous le maillot bleu des A. Chacune des prises de balle du milieu défensif et du défenseur central de l'OM a été saluée et applaudie. « Ce sont deux joueurs jeunes mais qui ont beaucoup de maturité. Matteo a beaucoup de détermination et d'envie. William est d'un calme olympien, c'est l'expression locale. C'est plutôt quelque chose qui booste que d'entendre des sifflets. C'est bien, je fais en sorte de leur donner du temps de jeu », a souligné Deschamps, ancien entraîneur et joueur illustre de l'Olympique de Marseille qui connait le folklore du coin.

« La communion avec le public, c'est toujours important. Mattéo a été poussé par son public, comme William, j'ai trouvé cela très sympa », s'est félicité le capitaine et gardien Hugo Lloris. L'assistance méridionale, qui a sifflé les Parisiens Presnel Kimpembe et Kylian Mbappé avant le coup d'envoi (le premier beaucoup plus que le deuxième, deux joueurs qui n'ont pas foulé le terrain), a également aimé le suspense des dernières minutes. Et laissé éclater sa joie lorsqu'Aurélien Tchouaméni a offert la victoire dans la 3eme minute du temps additionnel en plaçant une tête gagnante sur un corner du « local » Guendouzi. A l'Orange Vélodrome, l'équipe de France a ainsi lancé 2022 par une victoire. Les spectateurs de l'enceinte marseillaise espéreront une aussi belle conclusion pour la fin d'année même si cela ne se jouera pas dans la cité phocéenne. Cela signifiera qu'il se sera passé quelque chose d'intéressant au Qatar...

Vos réactions doivent respecter nos CGU.