Bleus : L'absence de Benzema ? Un " immense gâchis " pour Florentino Pérez

Bleus : L'absence de Benzema ? Un " immense gâchis " pour Florentino Pérez©Media365
A lire aussi

Guillaume MARION : publié le dimanche 31 janvier 2021 à 22h00

Sur Europe 1, Florentino Pérez, le président du Real Madrid, a évoqué la délicate situation de Karim Benzema avec l'équipe de France, lui qui n'a plus été convoqué depuis 2015.



Reverra-t-on un jour Karim Benzema avec les Bleus ? Si la question mérite d'être posée, Florentino Pérez a, lui, une réponse bien claire sur le sujet. « Karim (Benzema) est un joueur unique. Son absence de la sélection est un immense gâchis. C'est se priver du meilleur numéro 9 du monde... Une situation que personne ne peut comprendre. C'est une légende du Real Madrid. Il a gagné la confiance et l'admiration. Benzema a associé son nom aux plus grands attaquants du Real, Ronaldo, Raùl, Cristiano Ronaldo... Je voudrais mettre en valeur son comportement. C'est un joueur très apprécié. Il représente les valeurs du Real comme le respect, l'humilité, l'engagement. C'est notre troisième capitaine, nous sommes très fiers de lui. C'est pour ça que je ne comprends pas pourquoi il ne joue pas en l'équipe nationale... », a confié le président du Real Madrid, sur Europe 1, au sujet de son numéro 9.

« Deschamps n'en veut pas à Benzema »

Toujours sur Europe 1, c'est ensuite Karim Djaziri, l'ancien conseiller de l'attaquant français du Real Madrid qui s'est exprimé. « Pourquoi Deschamps en voudrait à Karim ? Ce n'est pas possible. Il aime le foot, il sait que s'il ramène Karim dans son équipe, elle est meilleure. Karim sait qu'il n'est pas responsable (de son absence à l'Euro 2016). Le Graët ? S'il l'aimait vraiment... Je l'ai appelé un an après l'Euro 2016 pour lui demander...  Je le suppliais presque. On dit que ce sont deux têtes dures, Deschamps et Benzema, est-ce que vous ne pourriez pas rapprocher leurs deux positions ? Il m'a dit "non, non, non." Deschamps n'en veut pas à Karim, cet argument ne tient pas, a lancé son ami de longue date. Si Deschamps ne prend pas Karim, c'est parce que Le Graët ne veut pas. Le Graët m'a parlé d'une façon peu respectueuse. Ce n'est pas possible qu'une personne comme ça reste à la tête de la Fédération. » Cependant, à 33 ans, l'histoire entre Benzema et les Bleus semble déjà finie.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.