Bleus : Kanté chouchou des Français ? Il répond

Bleus : Kanté chouchou des Français ? Il répond©Media365

Emmanuel LANGELLIER : publié le mardi 12 novembre 2019 à 12h28

Estampillé chouchou des Français depuis la Coupe du Monde 2018, N'Golo Kanté, qui revient en équipe de France pour la fin des qualifications de l'Euro 2020, se confie sur ce statut.



De retour en équipe de France après avoir été blessé, N'Golo Kanté est arrivé lundi au château de Clairefontaine avec son habituel et grand sourire. Ravi de retrouver les Bleus pour les deux derniers matchs des qualifications de l'Euro 2020, le milieu de Chelsea en a profité pour évoquer son statut de « chouchou » des Français, né durant la Coupe du Monde 2018.

« Ah non, je ne suis pas le chouchou des Français ! C'est vrai que la Coupe du Monde, ça a été un moment magnifique, a d'emblée déclaré Kanté dans L'Equipe. Je pense que tout le monde a pu mesurer la qualité de notre groupe. On a aussi pu voir la sympathie que m'ont exprimée mes coéquipiers, avec notamment cette chanson (sur le morceau de Joe Dassin « Les Champs-Élysées »). C'était une aventure formidable, celle d'un groupe. Elle m'a mis un peu plus en lumière, par rapport à qui je suis, à mon football. Mais dans le fond, je ne me sens pas le chouchou des Français. Je fais ma vie et je donne tout avec les Bleus pour porter haut les couleurs de la France. »

Kanté : « C'est inattendu, comme toute ma carrière depuis un certain temps »

Même s'il réfute cette position qui peut le gêner parfois, le joueur de Chelsea apprécie. « Avec la Coupe du monde, ça a pris une autre ampleur. C'est une chose qu'il faut prendre. On sait qu'on fait plaisir à certaines personnes, souligne Kanté. Parfois, ça peut être un peu gênant. Mais la plupart du temps, quand c'est exprimé correctement, avec le respect, ça fait toujours plaisir de voir cette affection des supporters français. » « Ce qui peut être gênant, ce sont des réactions parfois un peu trop ouvertes, trop extraverties. Mais souvent, les sollicitations sont exprimées d'une belle manière et on sait qu'on fait plaisir. Donc c'est super à vivre », poursuit le ratisseur des Bleus, qui vit un aboutissement. « C'est inattendu, comme toute ma carrière depuis un certain temps. Chaque chose que je vis, ce n'est pas un rêve qui se réalise mais plutôt le fruit de beaucoup de travail aux côtés d'entraîneurs et équipes différents. Réaliser tout ça, c'est l'aboutissement de sacrifices. »

Vos réactions doivent respecter nos CGU.