Bleus : Hernandez fait le point après l'Ukraine et évoque son frère

Bleus : Hernandez fait le point après l'Ukraine et évoque son frère©Media365

Guillaume MARION, Media365 : publié le jeudi 25 mars 2021 à 17h40

Ce jeudi, en conférence de presse, Lucas Hernandez, le défenseur des Bleus, est revenu sur la contre-performance française contre l'Ukraine (1-1) et a également évoqué le cas de son petit frère, Theo.



Désormais, cap sur Noursoultan. Après le match nul (1-1) contre l'Ukraine mercredi soir au Stade de France, les Bleus ont désormais rendez-vous avec le Kazakhstan dimanche, lors du 2eme match des qualifications pour la Coupe du monde 2022. « On était tous déçu. On voulait cette victoire pour commencer de la meilleure façon 2021 et ces éliminatoires. L'Ukraine a très bien joué son jeu. On a eu des difficultés à les mettre en danger. C'était encore plus compliqué après qu'ils ont égalisé. Le bloc bas de l'Ukraine a payé. On a manqué de créativité et de mobilité. On ne s'est pas assez infiltré dans cette défense. Mais toutes les équipes vont essayer de s'enfermer contre nous. (...) Le Kazakhstan, ça va être dur, ça va être compliqué. Surtout avec ce voyage, puis après en Bosnie, mais on est des professionnels. A nous d'être prêt et à 100 %, car ils vont vouloir nous battre », a notamment expliqué Lucas Hernandez, en conférence de presse.

« Theo est sur la bonne voie »

Par la suite, le défenseur polyvalent du Bayern Munich a également été interrogé par la presse sur la situation de son petit frère, Theo, qui réalise une nouvelle bonne saison avec l'AC Milan et aimerait jouer avec les Bleus. « En ce moment, il est très fort offensivement. Il a cette confiance en lui, de prendre le ballon et de percer les lignes. À lui de continuer comme ça. Il est sur la bonne voie. J'espère un jour qu'il pourra être ici. C'est à lui de persévérer. Les saisons précédentes, il a eu plus de mal au Real Madrid ou à la Real Sociedad, a reconnu son ainé. Mais là, il arrive à avoir de très bonnes statistiques avec le Milan. C'est un très bon joueur. Je l'aime beaucoup ! J'espère vraiment qu'il sera un jour avec nous en équipe de France. »

Vos réactions doivent respecter nos CGU.