Bleus : Griezmann OK, Camavinga K-O ?

Faraj Benlahoucine, Media365, publié le mardi 18 juin 2024 à 20h59

Malgré des alertes, Antoine Griezmann se porte à merveille. En revanche ce n'est pas le cas du milieu de terrain des Bleus, Eduardo Camavinga, dont l'état de santé suscite des inquiétudes.

La France a remporté ce lundi son match d'ouverture à l'Euro 2024 face à l'Autriche 1-0), grâce à un but contre son camp de Maximilian Wöber. Malchanceux mais rugueux également, le défenseur de Mönchengladbach a marqué ce match de son empreinte par ses interventions. Notamment celle envoyant Antoine Griezmann sur un panneau publicitaire et engendrant une coupure à la tête de l'attaquant de l'Atlético de Madrid. Cette poussette malvenue n'a pas été sanctionnée d'un carton jaune qui aurait alors coûter une expulsion à l'Autrichien (47eme). "Grizou" s'est pour sa part fait poser un bandage autour du crâne afin de conserver sa place sur le pré jusqu'au terme du temps réglementaire.

Camavinga remplacé en cours de match

Antoine Griezmann a finalement cédé sa place sur coaching à la 90eme minute à Youssouf Fofana. Néanmoins, selon RMC SPORT, la présence du n°7 des Bleus pour le prochain match contre les Pays-Bas vendredi soir n'est pas remise en cause, malgré une autre inquiétude. Victime d'une torsion du genou suite à un autre contact musclé, l'attaquant tricolore se porte bien. Ce n'est en revanche pas le cas pour Eduardo Camavinga. Entré en jeu à la 71eme minute à la place d'Adrien Rabiot, le milieu du Real Madrid a débuté en tant que titulaire la rencontre amicale face à la réserve de Paderborn ce mardi. Une opposition au cours de laquelle il a ressenti une gêne d'après la même source.

Remplacé par Warren Zaïre-Emery, il s'est longuement entretenu avec le médecin de l'équipe de France sur la touche. Aucune information supplémentaire n'a filtré. C'est par conséquent depuis le banc que l'ancien Rennais a assisté au festival offensif de ses coéquipiers face aux jeunes allemands de Paderborn. En revanche les signaux sont nettement plus rassurants pour Aurélien Tchouameni, Kingsley Coman et Ibrahima Konaté. Amoindris les jours précédents la première rencontre des Bleus, ces trois éléments ont été titularisés pour ce match des "coiffeurs".

Vos réactions doivent respecter nos CGU.