Bleus : Giroud doit-il laisser la place aux jeunes ?

Bleus : Giroud doit-il laisser la place aux jeunes ?©Panoramic, Media365
A lire aussi

Paul Rouget, Media365 : publié le mardi 24 janvier 2023 à 11h20

S'il ne compte pas encore prendre sa retraite internationale, Olivier Giroud devrait laisser sa place aux jeunes attaquants des Bleus d'après un ancien international tricolore.



La fin d'une époque. Alors qu'Hugo Lloris, recordman des sélections (145) et des capitanats (121) en équipe de France, a annoncé qu'il mettait un terme à sa carrière internationale après la défaite des Bleus contre l'Argentine en finale du Mondial qatari (3-3, 2-4 t.a.b.), Olivier Giroud, touché par le départ de son grand ami, ne pense pas encore l'imiter. "Pour l'instant, je continue. Ça m'a fait quelque chose de voir Hugo arrêter après avoir passé toutes ces années ensemble. J'avais une relation particulière avec lui. C'est une page qui se tourne mais c'est vrai que ça m'a fait réfléchir, a-t-il confié dans un entretien à Canal+. Et quid de la suite ? "Tout peut arriver. A partir du moment où je n'ai pas annoncé ma retraite internationale, je suis sélectionnable", poursuit Giroud, tout en rappelant à quel point ce maillot bleu est "important" pour lui : "C'est pour ça que je prends mon temps pour prendre ma décision."

Di Meco : "C'est un devoir pour Deschamps de lancer ces gamins maintenant"

Pour l'ancien international Eric Di Meco (23 sélections), Olivier Giroud, devenu meilleur buteur de l'histoire de l'équipe de France au Qatar (53 buts), devrait laisser place à des attaquants plus jeunes, comme Randal Kolo Muani (24 ans) ou Marcus Thuram (25 ans), alors que le Chambérien fêtera lui son 37e anniversaire en septembre. "Sur la finale, quand ils sont rentrés, Kolo Muani et Thuram ont été meilleurs que lui. C'est le sens de l'histoire. On a l'impression sur ce match qu'il y a eu une passation de pouvoir. Lui a été transparent et les jeunes ont changé le match. Et ça, c'est terrible, a confié le Marseillais sur RMC. C'est le sens de l'histoire. A un moment donné, malheureusement, on devient trop vieux pour jouer au haut niveau et il y a des jeunes qui poussent. Autant avant la compétition, on pouvait se poser des questions et il y a eu des débats sur le fait que c'était injuste de ne pas le voir avec les Bleus mais il s'est passé des choses depuis. Les petits jeunes, qu'on n'attendait pas, ont répondu présent." L'ancien arrière gauche en appelle même à son ex-coéquipier marseillais devenu sélectionneur, estimant ainsi que "c'est un devoir pour Deschamps de lancer ces gamins maintenant".

Vos réactions doivent respecter nos CGU.