Bleus - Frey : " Mandanda aurait mérité d'être le premier choix "

Bleus - Frey : " Mandanda aurait mérité d'être le premier choix "©Media365
A lire aussi

Aurélien CANOT, publié le samedi 20 juin 2020 à 08h12

Sébastien Frey regrette avec du recul que Steve Mandanda n'ait pas eu davantage sa chance en équipe de France. Mais l'ancien gardien des Bleus a toujours eu le sentiment qu'en sélection, le talent pur ne suffisait pas.

A l'instar de Steve Mandanda, Sébastien Frey a joué quasi constamment les doublures en équipe de France. Pourtant, le jeune retraité de 40 ans estime que le gardien de but de l'Olympique de Marseille aurait mérité d'avoir plus souvent sa chance comme numéro 1. Aujourd'hui, Frey sait que celui qui avait fait un court passage par la Premier League (Crystal Palace) ne peut plus prétendre à déloger l'indétrônable Hugo Lloris. Mais il estime que sur ses qualités pures, cela aurait dû être beaucoup plus souvent le cas, et ça le rend triste pour l'ancien Havrais. « C'est difficile pour Mandanda, car depuis quelques années, pour jouer en équipe de France, vos qualités de gardien ne suffisent pas. Il y a beaucoup de facteurs qui font que Lloris est le premier choix depuis des années. C'est un sujet délicat. Il est certain que Mandanda a toujours été capable de jouer ce rôle pendant ces saisons. Maintenant, bien sûr, il est à la fin de sa carrière et ce ne serait pas normal qu'il retrouve l'équipe nationale, et il est plus sage maintenant de parier sur de jeunes gardiens de but, comme ils l'ont fait avec Mandanda et Lloris après la fin ma génération et celle de (Grégory) Coupet. »

Frey : « C'est comme ça dans toutes les équipes nationales »

Frey, régulièrement convoqué chez les Bleus à une époque mais uniquement apparu à deux reprises en match (avec cette boulette en Ukraine qui l'a poursuivi toute sa carrière internationale) ne veut pas entrer dans une polémique inutile. En revanche, il tient à rappeler qu'à ses yeux, en sélection, ce n'est pas toujours le meilleur des deux gardiens qui joue, et qu'il n'y a rien à y faire. « La seule chose que je peux dire, c'est que Mandanda aurait été tout à fait digne d'être le premier choix. Je n'en rajouterai pas, mais c'est comme ça dans toutes les équipes nationales, pas seulement en équipe de France ou d'Italie. En Allemagne, c'est pareil aussi. Disons que depuis des années, le meilleur n'est pas toujours le premier choix en équipe nationale. » Barré notamment longtemps par Grégory Coupet, mais aussi par Fabien Barthez puis Mickaël Landreau, « Seba » garde visiblement encore un goût amer de certaines expériences en Bleu.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.