Bleus : En deuil, Deschamps ne sera pas sur le banc contre le Danemark

Bleus : En deuil, Deschamps ne sera pas sur le banc contre le Danemark©Panoramic, Media365
A lire aussi

Axel Allag, Media365, publié le jeudi 02 juin 2022 à 17h26

Le sélectionneur de l'équipe de France, Didier Deschamps, qui a perdu son père mardi, ne sera pas sur le banc des Bleus pour le match de Ligue des nations face au Danemark, vendredi soir au Stade de France (20h45). C'est son adjoint, Guy Stephan, qui dirigera la sélection tricolore.


Les Bleus seront sans Didier Deschamps, vendredi face au Danemark. Mardi, le sélectionneur de l'équipe de France a appris la disparition de son père, Pierre Deschamps, et a alors quitté le rassemblement de la sélection nationale afin de rentrer à Bayonne auprès de ses proches. Absent depuis pour les entraînements, Deschamps a laissé son adjoint Guy Stephan diriger les Bleus et c'est ce fidèle adjoint qui sera sur le banc pour le premier match de la Ligue des nations 2022-2023 de l'équipe de France, vendredi soir au Stade de France face au Danemark (20h45).

En poste depuis août 2012, Guy Stephan honorera sa 164ème présence avec la France et vivra une situation inédite car ce sera la première fois qu'il sera sur le banc en tant que coach principal, comme le relate Le Parisien. Mardi, le groupe de l'équipe de France ainsi que le staff avaient par ailleurs honoré une minute de silence en hommage au père de leur sélectionneur.

"On doit montrer au coach qu'il peut compter sur nous", clame Lloris

En conférence de presse, le capitaine des Bleus, Hugo Lloris, a notamment évoqué la "semaine particulière" vécue par le groupe. "Guy Stéphan et le staff ont cette habitude de mettre les joueurs dans les meilleures conditions. Demain l'absence de Didier Deschamps sera assez particulière, on se doit de faire les choses du mieux possible, réaliser un bon match. On doit montrer au coach qu'il peut compter sur nous, on aura une pensée pour lui et ses proches", a-t-il assuré dans des propos retranscrits par RMC Sport, définissant le Danemark comme un "adversaire vraiment intéressant".


"Il faut respecter son deuil"

Guy Stéphan a avoué avoir "Didier régulièrement au téléphone depuis mardi, il est évidemment touché par le deuil qui le frappe, mais il est costaud", a-t-il assuré dans des propos relatés par RMC Sport. "Il ne sera pas là demain. Il reviendra prochainement. Il faut respecter son deuil, il est avec sa famille qui a besoin de lui", a continué celui qui dirigera les Bleus vendredi soir. Puis de confirmer avoir préparé le match "en amont", avec Deschamps : "Malheureusement Didier n'est pas là, il faut respecter sa douleur. On a cherché à assurer la continuité avec le staff, c'est ce qu'il m'a demandé jusqu'à son retour."

Concernant le Danemark, que la France affrontera deux fois en Ligue des nations et lors de la phase de poules de la prochaine Coupe du monde, Stéphan a affiché un certain respect envers la sélection parvenue en demi-finale du dernier Euro. "C'est une équipe solide, avec des joueurs de qualité. On aura fort à faire demain. Mais on est prêts", a-t-il prévenu.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.