Bleus / Didier Deschamps : " La situation de Giroud n'est pas la meilleure "

Bleus / Didier Deschamps : " La situation de Giroud n'est pas la meilleure "©Media365
A lire aussi

Rédaction , publié le jeudi 03 octobre 2019 à 15h00

Présent ce jeudi en conférence de presse, Didier Deschamps a dévoilé la liste des 23 retenus pour affronter l'Islande et la Turquie lors des éliminatoires de l'Euro 2020. Si Steve Mandanda effectue son retour, le sélectionneur espère que la situation de Giroud à Chelsea va évoluer.



Didier Deschamps, pourquoi avoir choisi de rappeler Steve Mandanda ?

Ce qui est en faveur de Steve est au détriment de Mike (Maignan). Steve a retrouvé un très bon niveau depuis le début du championnat où il est décisif. Il a un vécu important avec nous. La hiérarchie des gardiens peut évoluer mais par rapport à ce qu'il réalise et à son expérience avec le groupe, j'ai pris cette décision.

Revient-il en qualité de numéro 2 ou numéro 3 ?

Bien sûr qu'en le reprenant, Steve reprend sa place qui était la sienne avant de quitter le groupe : celle de n°2.

Olivier Giroud ne joue plus avec Chelsea, est-ce une situation préoccupante ?

C'est une situation qui n'est pas la meilleure pour lui et pour nous. Depuis le dernier rassemblement, il a eu un temps de jeu très réduit en club depuis. Il a une concurrence très importante en club avec Abraham. Je n'enlève pas à Olivier ce qu'il a fait avec nous, c'est le 3eme meilleur buteur français en activité. Mais j'espère que cette situation puisse évoluer.

Deschamps : « La qualif ? Il faut d'abord gagner l'Islande et la Turquie »

Est-ce un avertissement ?

Non je n'envoie pas un avertissement, je réponds à une question. Il en est conscient lui aussi. Un départ en janvier ? Je n'ai pas de matchs en janvier. J'en ai là et au mois de mars. La saison dernière, il avait un temps de jeu suffisant avec la Ligue Europa, les coupes mais cette année, c'est insuffisant pour le physique. Je n'ai pas besoin de lui faire passer un message. Je ne sais pas ce qui se passera dans un mois.

Kylian Mbappé n'a pas fait de match en entier depuis août. Dans quel état pensez-vous le retrouver ?

Il a eu sa première blessure importante musculaire. Le plus dur est derrière lui, mais c'est normal d'avoir de l'appréhension quand c'est une première blessure. Je ne suis pas là pour prendre des risques avec Kylian. Je vais voir ce qu'il va se passer durant le week-end avec son club. Je vais voir sa condition athlétique mais enchaîner deux matchs en trois jours, ça ne semble pas vraiment plausible aujourd'hui.

Après le rassemblement de septembre, Paul Pogba est encore absent pour celui d'octobre...

Paul a un nouveau souci avec sa cheville. Il va être immobilisé pendant 3 semaines avec le cheminement normal pour revenir. J'aurais préféré qu'il soit là mais il n'est pas en état physique pour répondre présent.

Pourquoi avoir choisi de garder Jonathan Ikoné, qui était la surprise de la dernière liste ?

J'ai gardé Jonathan Ikoné car il a fait des bonnes choses la dernière fois et il a un profil différent. Quand je fais entrer quelqu'un dans le groupe, ils ont cette faculté à pouvoir apporter quelque chose. Avec Wissam Ben Yedder, ils montrent de l'envie en entrant.

Deschamps : « Je vais demander à Lampard de faire jouer Giroud »

A l'issue de ces deux rendez-vous contre l'Islande et la Turquie, la qualification à l'Euro sera-t-elle en bonne voie ?

Dans la meilleure des configurations, ça peut l'être. Mathématiquement, on aurait atteint notre objectif mais pour ça, il faut gagner en Islande et ensuite gagner contre la Turquie.

Comment jugez-vous l'intégration de Griezmann au Barça ? Elle semble assez longue... 

Ce n'est jamais évident de changer de club même pour Antoine. Il n'a pas choisi la facilité, il a voulu se remettre en question et il doit prendre du temps pour connaitre ses coéquipiers. Il arrive dans un grand club, dans une position différente de ce que je peux faire en Bleus. Il doit trouver des affinités avec les autres mais c'est quelqu'un de généreux. Après, il sera sûrement moins décisif qu'à l'Atlético de par son positionnement.

Votre capitaine Hugo Lloris reste sur une boulette et 7 buts encaissés. Etes-vous inquiet ?

Il a commis cette erreur et lorsqu'un gardien fait une erreur, ça passe en boucle. Derrière, il prend 7 buts contre le Bayern mais en regardant de près, j'ai du mal à lui donner de la responsabilité sur ces buts. Il a suffisamment d'expérience et de vécu pour rebondir. Avant le Mondial, certains ont remis en cause son statut mais il fait partie des meilleurs gardiens au monde.

Deschamps : « Lloris fait partie des meilleurs gardiens du monde »

Lucas Hernandez n'a pas joué en Ligue des Champions et aurait ressenti une gêne au genou. Avez-vous eu des nouvelles ?

J'ai échangé avec lui. Il a eu un petit souci en championnat. Il a eu un ressenti et j'ai échangé avec lui. Je ne veux pas me mêler aux choix du Bayern mais à partir du moment où le joueur est clair dans son physique, je ne vais pas m'en priver. Il a peut-être le contrecoup du fait d'avoir joué beaucoup de matchs depuis son retour. Je ne le prends pas pour embêter Kovac ou le Bayern.

La relation avec les entraîneurs de club notamment à l'étranger est-elle compliquée ?

Les intérêts d'un entraîneur de club et d'un sélectionneur sont différents. Mais ce n'est pas pour ça que je vais prendre des risques avec les joueurs. Par exemple, Franck Lampard m'a appelé pour ne pas prendre Kanté. Si on part comme ça, je vais demander à Lampard de faire jouer un peu plus Giroud (sourires).

Quel regard portez-vous sur Thomas Lemar depuis le début de la saison ?

J'ai retrouvé un Thomas Lemar disponible entre les lignes lors du dernier rassemblement, avec sa patte gauche. Après, oui il peut toujours faire mieux. Je trouve qu'il a plus de difficultés avec l'Atlético où il est dans un autre registre mais il le savait.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.