Bleus : Deschamps, Varane, Rabiot... Ce qu'il faut retenir de l'intervention de Noël Le Graët

Bleus : Deschamps, Varane, Rabiot... Ce qu'il faut retenir de l'intervention de Noël Le Graët©Media365

Rédaction , publié le mardi 13 novembre 2018 à 21h30

Le président de la Fédération française de football, Noël Le Graët, était invité sur RMC mardi soir. De sa préférence pour Raphaël Varane dans la course au Ballon d'Or à son souhait de voir Didier Deschamps prendre la présidence de la FFF, voici ce qu'il faut retenir de son interview autour de l'actualité de l'équipe de France.

« Le Ballon d'Or ? Je pense que Varane le mériterait »


L'actualité des Bleus concerne évidemment les matchs à venir contre les Pays-Bas, vendredi en Ligue des Nations, et contre l'Uruguay, mardi prochain en amical. Mais la date de l'élection du Ballon d'Or s'approchant à grand pas (on connaîtra l'élu le 3 décembre), impossible de ne pas évoquer les plus sérieux prétendants tricolores : Raphaël Varane, Antoine Griezmann et Kylian Mbappé. Et si le vote des journalistes s'est clôturé le 9 novembre, Noël Le Graët a confirmé sa préférence pour le défenseur du Real Madrid : « Il est champion du monde et il a gagné trois Ligue des champions d'affilée, quatre en tout. On met rarement des défenseurs. C'est sûr que Griezmann m'a gentiment dit 'Vous préférez Varane', Mbappé pareil. Mais je pense que Varane le mériterait sur ce qu'il a fait et son palmarès », a-t-il déclaré sur RMC.

« Deschamps président de la FFF ? Je le souhaite »


Sous contrat jusqu'en 2020, soit après le prochain Euro, Didier Deschamps évolue évidemment dans une certaine sérénité depuis le titre mondial décroché en Russie. Et si l'avenir du sélectionneur des Bleus après cette prochaine échéance est encore incertain, le président de la FFF a laissé entendre qu'il était ouvert à une prolongation de l'aventure. « On doit se voir en fin d'année. Cela se passera autour d'un dîner, a-t-il déclaré, assurant qu'il n'en avait pas encore parlé avec l'intéressé. Vous connaissez mon attachement par rapport à ce qu'il vient de faire mais ceci dit, les gens peuvent avoir d'autres envie. S'il veut rester, il aura une proposition ». Mais Le Graët n'associe pas seulement l'ancien coach de Monaco à la fonction d'entraîneur, et voit en lui un futur président de la FFF : « Je le souhaite. Je lui ai souvent dit, explique Noël Le Graët. Au niveau du foot, ce serait très bien. Il sait négocier, son image est forte et dans le foot amateur, il est plutôt bien vu ».

Une rencontre avec Rabiot après les matchs internationaux


De nouveau absent de la liste des Bleus malgré, notamment, les absences de Paul Pogba et Corentin Tolisso, Adrien Rabiot va encore devoir patienter pour retrouver le maillot tricolore, après avoir refusé son statut de suppléant lors du dernier Mondial. Une erreur du Parisien qui n'a pas encore été réglée pour de bon avec Didier Deschamps et Noël Le Graët. « Je vais voir Adrien Rabiot tout de suite après la fin des matchs internationaux, a assuré ce dernier. Il faut laisser passer l'hiver pour voir dans quel état d'esprit est ce garçon (...) Les erreurs ne doivent pas être éternelles. Il en a fait une à 23 ans, il ne doit pas être puni tout le temps », a-t-il assuré. Mais le gaucher est prévenu, il va devoir montrer de l'enthousiasme : « Ceci dit, c'est aussi une question d'état d'esprit... S'il n'a pas envie de porter le maillot bleu, il n'a pas envie ».

Vos réactions doivent respecter nos CGU.