Bleus : Deschamps au soutien de Griezmann

Bleus : Deschamps au soutien de Griezmann©Media365
A lire aussi

Paul Rouget : publié le lundi 08 mars 2021 à 14h59

Très irrégulier depuis son arrivée au Barça, Antoine Griezmann, qui a enchaîné trois matchs en tant que remplaçant, peut compter sur le soutien - quasiment - indéfectible de son sélectionneur en équipe de France. 

 

Cela faisait six ans qu'il n'avait pas connu une telle situation. Depuis la saison 2014-2015, sa première à l'Atlético, Antoine Griezmann a été remplaçant lors de trois matchs consécutifs avec le FC Barcelone, contre Elche, à Séville, où il n'était même pas sorti du banc, puis de nouveau face aux Andalous, cette fois en demi-finale retour de la Coupe du Roi. Et s'il s'est montré décisif à son entrée en jeu pour ce deuxième match contre les Sévillans, et qu'il a retrouvé une place de titulaire samedi à Osasuna, le Mâconnais souffle le chaud et le froid depuis son arrivée en Catalogne, malgré un début d'année 2021 encourageant. Mais "Grizi", auteur de 33 buts en 86 sélections avec les Bleus, peut compter sur le soutien de son sélectionneur en équipe de France. 

Ce serait "indécent" de le remettre en cause 

"Il ne joue peut-être pas à son meilleur niveau, mais ce n'est pas pour remettre en question sa qualité. Il serait indécent de remettre en question sa présence en équipe nationale, a ainsi déclaré Didier Deschamps sur beIN Sports, avant de comparer le cas de Griezmann à celui de Paul Pogba, également coutumier des trous d'air ces dernières saisons. Ils peuvent avoir des périodes de moins bien mais ça ne remet pas en cause leur niveau. Au mois de novembre, Paul traversait une période encore plus difficile avec Manchester. Être avec nous lui a redonné un coup de fouet et il a fait un très grand match contre le Portugal. Antoine, c'est pareil, c'est une question d'utilisation et de confiance. Ils savent qu'en équipe de France, c'est un autre contexte, un autre environnement. Ça me semblerait indécent de remettre en cause leur présence. Ça arrive à tous les joueurs de connaître une période de moins bien. La confiance que j'ai en eux est toujours là, en tenant compte aussi qu'il y a de la concurrence, et c'est normal." Une confiance inébranlable pour ces cadres de l'équipe championne du monde en 2018, même si elle ne serait pas éternelle à en croire "DD" : "Mais si à un moment, je pense qu'un jeune a moins d'expérience mais qu'il peut amener un plus à l'équipe, je le prendrai aussi." 

Vos réactions doivent respecter nos CGU.