Bleus : Ce serait dommage de tout gâcher

Bleus : Ce serait dommage de tout gâcher©Media365
A lire aussi

Rémi Farge, publié le mardi 20 novembre 2018 à 07h22

Battus aux Pays-Bas vendredi (2-0), les Bleus abordent le match amical de ce mardi contre l'Uruguay (21h00) avec les mâchoires serrées. Énervés contre eux-mêmes et décidés à ne pas gâcher le final d'une année merveilleuse, les voilà bien décidés à montrer un autre visage.

« C'est difficile de ressortir quelque chose de positif de cette performance. » Trois jours après la défaite concédée aux Pays-Bas (2-0), Didier Deschamps avait encore le masque quand il s'est présenté en conférence de presse, lundi après-midi au Stade de France. Un visage qui en dit long sur le week-end qu'ont dû passer les Bleus en rentrant de Rotterdam. Samedi soir, aucun bon de sortie n'a été accordé aux coéquipiers d'Antoine Griezmann, « coincés » à Clairefontaine pour bosser. Car ce mardi soir contre l'Uruguay (21h00), une autre contre-performance passerait vraiment très mal pour les champions du monde, qui n'ont plus perdu deux matchs d'affilée depuis trois ans et demi.

Lloris : « Il y a des failles »


Reste que pour éviter une nouvelle déception, il va falloir corriger certains points. Car avant de perdre aux Pays-Bas, le piètre match nul arraché contre l'Islande avait déjà mis en lumières les failles du moment. « Cela fait pas mal d'années que je suis en équipe de France et je n'ai pas été habitué à être autant sollicité, a reconnu Hugo Lloris, auteur de neuf arrêts contre les Oranje. Cela montre qu'il y a des failles. Il faut travailler là-dessus et retrouver notre solidité. » Finalement, pour trouver trace d'un commentaire positif avant ce rendez-vous contre la Celeste, il faut aller voir Luis Suarez, premier à dédramatiser la défaite des Bleus. « Ils ont juste perdu un match, a rappelé l'attaquant du Barça. Ça faisait je ne sais pas combien de matchs qu'ils n'avaient pas perdu. »

Présent en Russie pour le quart de finale de Coupe du Monde, l'ancien joueur de Liverpool avait été impuissant face à la défense française. A Nijni Novgorod, l'équipe de France avait sans doute accompli son match le plus complet depuis l'arrivée de Didier Deschamps aux commandes. « C'est vrai qu'on avait bien maîtrisé cette équipe d'Uruguay, a confirmé le sélectionneur. Mais c'est un autre match, un autre contexte. Ils ont quelques absents mais ils ont toujours cette hargne qui est dans leur ADN. C'est une équipe qui a du répondant. » Et pas que du répondant. « Ils ont aussi une paire offensive qui est certainement l'une des meilleures au monde », a rappelé Hugo Lloris, qui a vanté les qualités d'Edinson Cavani devant le parterre de journalistes présents au Stade de France lundi.

Mbappé : « On ne peut pas boucler cette année négativement »


Au-delà de la nécessité de se rassurer, il serait aussi de bon ton de boucler cette magnifique année 2018 en beauté. « On a l'opportunité de terminer l'année 2018 sur une note positive », a souri Didier Deschamps, qui aurait très mal vécu de quitter ses joueurs pour quatre mois sur une défaite aux Pays-Bas. « C'est un match amical contre une équipe qui ne considère aucun match comme amical. Ça va être important de tout de suite se mettre dans le rythme, répondre dans les duels, faire plaisir à tout le monde en gagnant, en proposant du beau jeu et en montrant notre meilleur visage, avait développé Kylian Mbappé dimanche à Clairefontaine. C'est notre dernière sortie en 2018 et on ne peut pas se permettre de boucler une si belle année avec un résultat négatif. » Au fond, ça ne gâcherait rien du bilan annuel. Mais quand même, ça éviterait quelques maux de tête.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.