Bleus / Alexandre Lacazette : " J'ai quand même dû marquer des points en Allemagne "

Bleus / Alexandre Lacazette : " J'ai quand même dû marquer des points en Allemagne "©Media365
A lire aussi

Arthur Merle, publié le mercredi 16 mai 2018 à 11h04

Dans une interview accordée à L'Equipe, Alexandre Lacazette est revenu sur sa première saison à Arsenal en évoquant également la très attendue liste de Didier Deschamps pour le Mondial, qui sera dévoilée jeudi. L'ancien Lyonnais se voit dans le camp des « probables » sélectionnés.

Un retour canon. Depuis qu'il a refoulé, fin mars, les terrains après son opération d'un genou, Alexandre Lacazette a retrouvé le chemin des filets avec brio. L'ancienne gâchette de l'OL a inscrit huit buts en dix rencontres après avoir connu une sacrée période de disette, qu'il avoue avoir eu du mal à vivre : « Je n'avais jamais connu ça, déclare-t-il dans une interview accordée à L'Equipe. Le soir, je rentrais chez moi et je me disais : allez, le prochain, ça va le faire. Mais ça ne le faisait pas. En fait, je m'en suis seulement rendu compte au bout de cinq ou six matchs ». De quoi démanger le joueur de 26 ans, qui a fait appel à de profondes ressources mentales : « Cela a commencé à me ronger. Je ne sais pas comment font les autres attaquants, mais moi oui, cela a commencé à me prendre la tête. Je ne pouvais en vouloir à personne, ce n'était que moi ».

Lacazette : « Je me vois dans le camp des probables »

Une inefficacité d'autant plus gênante à l'époque que Lacazette est loin d'avoir assurément décroché son ticket pour la Coupe du Monde en Russie. Le natif de Lyon va désormais beaucoup mieux  mais jeudi, il sera évidemment devant sa télévision avec un peu d'appréhension, comme il le confie au quotidien : « En 2014 et 2016 j'étais parmi les réservistes. En même temps, je savais aussi qu'en équipe de France je n'avais pas toujours été très bon ». Et s'il veut éviter de se porter la poisse en tirant des plans sur la comète, l'attaquant des Gunners se donne tout de même de sérieuses chances d'être du voyage : « Dans quel camp je me vois ? Les probables, peut-être ? Je me dis que j'ai quand même dû marquer des points en Allemagne ».

Lacazette : « Je serais très, très heureux »

Le 14 novembre dernier, Lacazette y était en effet allé de son doublé sur la pelouse du Rhein Energie Stadion, pour permettre aux Bleus de décrocher un nul aux allures de victoires face à la Mannschaft (2-2). Un véritable tournant pour l'ancien Rhodanien : « Parce que c'était une grande nation en face, que j'ai marqué, que j'ai eu le sentiment d'aider l'équipe collectivement, de faire, finalement, ce qu'on me reprochait de ne pas faire avant », détaille-t-il, expliquant au passage le coup de pression que lui avait mis Didier Deschamps avant la rencontre. Désormais, l'homme aux 17 buts toutes compétitions confondues cette saison ne peut plus rien faire pour influencer la décision de son sélectionneur. Et n'a plus qu'à croiser les doigts : « Si ce doublé suffit pour être dans les 23 ? Je ne sais pas, mais ce serait un grand bonheur. Je serais très, très heureux ».

Vos réactions doivent respecter nos CGU.