Baromètre internationaux français : Coman, Griezmann, Rabiot... Les tops et les flops du week-end

A lire aussi

Thomas Siniecki, Media365 : publié le lundi 29 mai 2023 à 10h00

Il y a eu beaucoup plus de bon que de mauvais en cette fin de semaine pour les cadres des Bleus dans leurs clubs à l'étranger, et on ne va pas s'en plaindre. Surtout en Allemagne pour Kinsgley Coman et Christopher Nkunku.

Les tops

Kingsley Coman (Bayern)

C'est évidemment l'immense gagnant du week-end. Auteur d'un premier but exceptionnel, l'ancien Parisien a lancé le Bayern sur les rails du titre à Cologne (1-2) et décroche sa onzième couronne nationale consécutive (deux avec le PSG, une avec la Juventus, huit avec le Bayern).

Christopher Nkunku (Leipzig)

Grâce à son seizième but de la saison contre Schalke (4-2), cet autre ex-Parisien qui s'éclate en Allemagne termine rien de moins que meilleur réalisateur de Bundesliga, malgré neuf matchs manqués sur blessure ! Randal Kolo Muani, également buteur avec Francfort, finit troisième à une unité.

Antoine Griezmann (Atlético)

Même sans ses cheveux roses, il ne s'arrête plus. Antoine Griezmann, décidément de retour dans la forme de sa vie à l'Atlético, a inscrit face à la Real Sociedad (2-1) son quinzième but en Liga. C'est la première fois de la saison qu'il fait trembler les filets adverses lors de deux matchs d'affilée.


Olivier Giroud (AC Milan)

Les Milanais ont donc battu la Juventus (0-1) pour la deuxième fois en Serie A, ce qui n'est arrivé que trois fois sur les 50 dernières années. Après son triplé de la semaine dernière, c'est le meilleur buteur des Bleus qui offre à nouveau ce succès de grand prestige aux Rossoneri.

Les flops

Adrien Rabiot (Juventus)

A l'inverse, ce dernier match à domicile pour la Juve vient clôturer un exercice calamiteux, particulièrement en dehors des terrains avec cette nouvelle sanction de dix points qui retoque encore les Bianconeri hors des places européennes. Adrien Rabiot n'a pas plus surnagé que les autres dimanche.

Wesley Fofana (Chelsea)

Auteur d'une prestation catastrophique trois jours plus tôt sur le terrain de Manchester United (4-1), le défenseur central des Blues a été laissé sur le banc au coup d'envoi par Frank Lampard, qui ne l'a fait entrer que pour la seconde période devant Newcastle (1-1).

Vos réactions doivent respecter nos CGU.