Amical - Bleus / Hugo Lloris : " Il ne faut pas se voir trop beaux "

Amical - Bleus / Hugo Lloris : " Il ne faut pas se voir trop beaux "©Media365

Rémi Farge, publié le samedi 24 mars 2018 à 00h05

Hugo Lloris, le gardien de but et capitaine des Bleus, hausse le ton après la défaite de vendredi soir face à la Colombie (3-2).

Hugo Lloris, que vous inspire cette défaite face à la Colombie ?Je ne pense pas que ce match était maîtrisé. Durant la première mi-temps, on a fait une très bonne première partie. Il y a eu une bonne demi-heure. A 2-0, on a commencé à faire un peu moins d'efforts. A ce niveau-là, on ne peut pas. C'est un problème d'ensemble. On ne pas pointer du doigt quelqu'un. Les erreurs font partie du jeu, mais on se doit de faire plus dans l'attitude. En termes d'énergie et cœur, on doit plus donner. En seconde mi-temps, le visage était méconnaissable. Ce soir, il y a plein d'enseignements à tirer. Je pense qu'il faut regarder ce qu'a fait la Colombie. Il y a peut-être un peu moins de talent, mais c'est une vraie équipe qui joue très bien. Elle a été bien en place. Même à 2-0, elle a su rester calme et renverser le match.Etes-vous énervé ?Bien sûr. Lorsque l'on perd un match après avoir mené 2-0 à domicile, c'est normal. Aujourd'hui, même si ce n'était qu'un amical, il y a tellement d'attente que l'on se doit d'être prêt dans les têtes de gagner tous les matchs. Ce que l'on a fait en termes d'investissement, c'est insuffisant.Lloris : « Le football, ce n'est pas uniquement le talent ou les jambes »Comment expliquez-vous le relâchement de la seconde période ?Je ne sais pas. Le relâchement n'a pas commencé en seconde mi-temps, c'était bien avant. A 2-0, on a commencé à faire un peu moins les efforts, à leur donner quelques situations. Sur une demi-occasion, ils arrivent à marquer. C'est certainement sur un problème de concentration et derrière, on a peut-être un peu perdu le fil du match. Ce n'est jamais évident de prendre un but avant la mi-temps mais avec la qualité que l'on a... Cela reste dans la tête. Le football, ce n'est pas uniquement le talent ou les jambes. Il faut le mental et sur la seconde mi-temps, la Colombie a eu plus de mental que nous.Lloris : « Il faut avoir cet esprit de compétiteur »Est-ce que cela peut être un avertissement salvateur ?Il faut le prendre comme ça. Mais lorsque l'on prétend à certaines ambitions, chaque match a son importance. Il faut avoir cet esprit de compétiteur.L'approche de l'annonce de la liste peut-elle bloquer certains joueurs ?Je ne pense pas. Au contraire, il faut la mettre de côté. C'est pareil pour toutes les nations. La Colombie, c'est pareil. Le groupe vit bien, mais il ne faut pas se voir trop beau. Historiquement, la France n'a jamais réussi à jouer avec le statut de favori. Hormis à l'Euro 2000. A nous d'en tenir compte. On a du talent, on a une équipe jeune, on peut faire de grandes choses mais ce sera en équipe. On va bien analyser cette rencontre. On doit faire mieux dans la gestion du match, dans la gestion du ballon, dans le repli défensif. C'est collectivement que l'on a failli.Propos recueillis par R.F., au Stade de France

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU