Amical - Bleus / Didier Deschamps : " Certainement trop relâchés "

Amical - Bleus / Didier Deschamps : " Certainement trop relâchés "©Media365
A lire aussi

Rédaction , publié le jeudi 11 octobre 2018 à 23h55

Didier Deschamps a pointé du doigt l'attitude des Bleus jeudi contre l'Islande en match amical (2-2) et regrettait que ses joueurs n'aient pas su mettre davantage de rythme. Sans regretter le turnover effectué au coup d'envoi.

Didier Deschamps n'est pas du genre à laver son linge sale en public. Le visage fermé, le sélectionneur de l'équipe de France a fait part de sa déception après le nul difficilement obtenu contre l'Islande en match amical ce jeudi (2-2). Sans pousser son analyse pour ne pas trop en dire, avant un débrief vidéo certainement plus musclé avec ses joueurs. « Il n'était pas nul le match, le résultat oui, a-t-il soufflé au micro de TF1 après la rencontre. On a eu une réaction. On était mal parti face à une équipe bien organisée, qui nous a bien contrés par moments. On n'a pas eu de réussite non plus. Mais bon, je pense qu'on n'a pas pris le match par le bon bout, dans notre attitude. » Un état d'esprit déficient qui ne semble pas l'inquiéter sur le long terme. « Il y a des explications à tout. Mais nous étions certainement trop relâchés par rapport au match que les Islandais ont fait. Dès qu'on y met plus de rythme, de densité, de courses vers l'avant, on fait plus mal. »

Deschamps : « Les onze titulaires étaient mous »


C'était aussi plus facile avec Kylian Mbappé, entré à une demi-heure de la fin pour se retrouver impliqué dans les deux buts des Bleus dans les cinq dernières minutes. « Il amène de la vitesse. Il a eu un petit ressenti hier (mercredi) à l'entraînement. Je n'ai pas eu envie de prendre de risque. Il a fait la différence en 35 minutes. » La différence que n'avait pas réussi à amener l'équipe de départ, remaniée pour cette rencontre à Guingamp, avec cinq changements par rapport au onze-type qui s'était dégagé pendant la campagne victorieuse à la Coupe du Monde. « C'est logique de donner du temps de jeu à d'autres joueurs. Il y a deux matches. Sur la première période, ce sont les onze titulaires qui étaient mous. Ça manquait de rythme. » Il ne faudra pas que ce soit encore le cas face à l'Allemagne mardi (20h45). Sinon cela se paiera certainement plus cher.

A voir aussi :
>>> Toute l'actu des Bleus
>>> La question brûlante : Un match nul inquiétant ou anecdotique ?

Vos réactions doivent respecter nos CGU.