A la veille d'Allemagne - France, Benzema était dans toutes les têtes

A la veille d'Allemagne - France, Benzema était dans toutes les têtes©Media365
A lire aussi

Rémi Farge, publié le lundi 13 novembre 2017 à 21h48

Interviewé puis sujet d'un documentaire sur Canal+ dimanche, Karim Benzema a forcément fait parler de lui avant le match de l'équipe de France en Allemagne mardi soir.

Le timing était voulu. A une exception près : si les Bleus avaient dû passer par les barrages en ce mois de novembre, la diffusion du documentaire consacré à Karim Benzema aurait été repoussée à plus tard. Mais même s'il s'agit de matchs amicaux, le fait est que la grand-messe médiatique de l'attaquant du Real Madrid, dimanche soir sur Canal+, a eu lieu en plein rassemblement de l'équipe de France. Alors forcément lundi, à Cologne, l'ombre de l'ancien Lyonnais planait au-dessus des troupes de Didier Deschamps. Plus appelé en sélection depuis deux ans et l'affaire de la sextape, Karim Benzema a répété son envie de participer à la Coupe du Monde 2018. Et le joueur compte des soutiens de poids, vus dans le documentaire diffusé dimanche, à l'instar de Zidane, Henry, Nasri ou encore Ronaldo.
Deschamps : « Vous allez me poser la question avant chaque match ? »
Didier Deschamps savait pertinemment qu'il n'échapperait pas à une question sur le sujet ce lundi en conférence de presse, à la veille du match amical contre la Mannschaft. Alors quand le sujet est enfin venu sur la table, le sélectionneur de l'équipe de France s'est d'abord agacé : « Avez-vous prévu de revenir sur ce thème à chaque fois ? », a interrogé le champion du monde 1998, qui s'est vu rétorquer qu'avec la diffusion de ce documentaire la veille, l'actualité se prêtait à ce genre de question. « L'actualité de l'équipe de France c'est le match face au pays de Galles, et le match contre l'Allemagne. Un match prestigieux face à une des meilleures nations mondiales, a répondu le sélectionneur. Libre à vous d'ouvrir les débats que vous voulez mais je pense, à titre personnel, que l'équipe de France et les joueurs que j'ai sélectionné méritent un minimum de respect. Ça ne m'agace pas, ça peut devenir lassant mais je ferai avec. »
Löw : « Deschamps sait ce qu'il fait »
Plus que les mots, c'est parfois le visage de Didier Deschamps qui parle. Un visage crispé et agacé même s'il refuse de le dire. Présent devant les médias avant lui, Raphaël Varane a évité les questions au sujet de partenaire au Real Madrid. Il faut dire que l'ancien Lensois témoigne dans le film produit par Black Dynamite. L'ombre de Benzema était telle que même Joachim Löw a dû y passer. « Je me fiche pas mal du cas Benzema, a soufflé Löw. C'est un grand joueur mais Didier Deschamps sait ce qu'il fait. » Le Madrilène avait concédé la veille qu'il lui serait presque impossible de revenir en sélection tant que Didier Deschamps serait aux commandes. La séquence de ce lundi à Cologne lui donne raison sur ce point. Et le timing, voulu, a peut-être plus aggravé son cas qu'autre chose aux yeux de DD.

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU