Qualifs Euro Espoirs : Les Bleuets y sont presque après leur victoire au Monténégro

Qualifs Euro Espoirs : Les Bleuets y sont presque après leur victoire au Monténégro©Media365
A lire aussi

Geoffrey Steines, publié le mardi 27 mars 2018 à 23h05

L'équipe de France Espoirs a fait un immense pas vers la qualification pour l'Euro de la catégorie à l'été 2019 avec son succès au Monténégro mardi (0-2). Il ne lui manque plus qu'une victoire lors des trois dernières journées pour valider son billet pour la phase finale, une première pour les Bleuets depuis 13 ans.

Il faudrait un cataclysme pour que l'équipe de France Espoirs ne mette pas fin à 13 ans de disette. Si cette sélection est abonnée aux déceptions et aux désillusions depuis plusieurs générations, sa dernière participation à une phase finale remontant à 2016, elle s'est probablement mise à l'abri de toute mauvaise surprise ce mardi. Elle a poursuivi son sans-faute avec un septième succès en autant de rencontres en s'imposant sans éclat au Monténégro (0-2). Conjugué à la lourde défaite de la Slovénie en Bulgarie plus tôt dans la journée (3-0), il lui donne onze points d'avance en tête du groupe 9 des éliminatoires pour le prochain Euro de la catégorie. Il ne lui en manque plus que deux pour composter définitivement son ticket pour l'Italie, où se déroulera la phase finale de la compétition à l'été 2019. Avec un déplacement en Bulgarie avant de recevoir le Luxembourg et la Slovénie, finir le travail en septembre ou en octobre doit ressembler à une formalité.Amian et Augustin buteursComme à leur habitude dans cette campagne de qualification, les Bleuets ont fait la différence en seconde période, où ils ont inscrit maintenant 17 de leurs 20 buts. Kelvin Amian a d'abord ouvert le score d'un amour de frappe croisée dans la lucarne opposée suite à un ballon mal repoussé par la défense monténégrine (0-1, 60eme). Jean-Kévin Augustin a ensuite tué tout suspense sur un penalty provoqué par Romain Del Castillo, entré quelques minutes auparavant pour sa première sélection chez les Espoirs (0-2, 87eme). Ce qui n'a pas empêché les hommes de Sylvain Ripoll de se faire peur, sur deux énormes ratés de Nikola Krstovic (62eme, 88eme), Paul Bernardoni sortant aussi deux parades décisives (46eme, 77eme).Une ambiance de Coupe de FranceAvec un onze remanié par rapport à la victoire au Kazakhstan (0-3), à l'image d'une défense centrale toute neuve composée de Moussa Niakhaté et Dayot Upamecano, les Français ont peiné pour imposer leur jeu dans une soirée qui avait tout du traquenard : un stade situé à 700 mètres d'altitude, une pelouse difficile et une ambiance de Coupe de France. La troupe du capitaine Lucas Tousart, bien consciente qu'un nul n'était pas une si mauvaise affaire, s'est appliquée à ne pas faire n'importe quoi, sans se jeter à l'abordage. Au cours d'un premier acte sans rythme et avec du déchet technique, seuls un centre de Jonathan Bamba (20eme) et un tir de Moussa Dembélé (45eme+2) ont fait passer un frisson dans la défense monténégrine. C'est avec réalisme et maturité que les Bleuets ont finalement arraché le succès au retour des vestiaires. Une recette qui a fait ses preuves depuis septembre dernier. Elle devrait permettre aux Espoirs d'enfin mettre fin à une malédiction qui avait trop duré.

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU