Espoirs : La revanche de Gouiri

Espoirs : La revanche de Gouiri©Media365
A lire aussi

Clément Pédron : publié le mardi 08 septembre 2020 à 15h35

L'attaquant Amine Gouri s'est totalement libéré depuis son arrivée sur la Côte d'Azur à Nice. Ses performances avec le GYM sont d'une qualité exponentielle et ça se voit en Espoirs où l'international français a marqué lundi soir en l'Azerbaïdjan (2-1).


Plus au nord de la Côte d'Azur, du côté du Rhône et plus particulièrement à l'Olympique Lyonnais, on doit regarder les performances du jeune Amine Gouiri (20 ans) non sans une certaine amertume. Lui, l'enfant de Bourgoin-Jallieu qui avait pourtant rejoint le club, son club de cœur, lors de la saison 2013-2014 et qui était promis à un bel avenir. Convoqué pour la première fois chez les pros en septembre 2016, à l'occasion du match contre Bordeaux par Bruno Genesio, Amine Gouri a alors seize ans lorsqu'il découvre l'entrainement des pros, deux semaines avant cette fameuse rencontre. « J'avais les yeux qui pétillaient, racontait le Français à France Football. Deux semaines avant ce match, pendant la trêve internationale, on m'a demandé d'aller m'entraîner avec les pros pour la première fois. J'étais étonné, je leur ai dit « Moi ? ». Les joueurs plus expérimentés venaient aussi vers moi. Quand ils ont appris que j'étais né en 2000, ils étaient un peu choqués. » Nabil Fekir le prend sous son aile, le conseille et suit avec attention son évolution. Il se voit en lui. Mais la suite de son histoire avec les Gones est un peu plus tumultueuse où l'avant-centre fait douter certaines personnes sur son rendement et sa progression à l'OL. Chez les Bleus en revanche, il ne cesse de compiler les buts en U16 mais son comportement et son caractère font douter son sélectionneur de l'époque Lionel Rouxel qui lui intime de « se remettre à niveau... à tous les niveaux. » Ce sérieux rappel à l'ordre porte ses fruits puisqu'il s'éclate en phase de poules en marquant 5 buts en 3 matchs lors du Mondial U17 avant la défaite de la France lors du huitième de finale contre l'Espagne. Malgré la déception de l'élimination, Gouiri est récompensé en entrant avec l'OL en novembre 2017 pour 17 minutes (contre Montpellier), 11 contre Nice puis plus rien ou presque. Lyon lui fait tout de même signer son premier contrat pro en avril 2018, c'est bien pour la prochaine saison qu'on l'attend.

Sa blessure, un nouveau contre-temps

En confiance après cette signature, Amine Gouiri réalise que le moment est enfin venu pour lui de montrer l'étendue de son talent. Manque de chance, le 17 août 2018 lors d'un entraînement avec la réserve, le jeune avant-centre se blesse. Verdict ? Rupture des ligaments croisés, une blessure qui rappelle de durs souvenirs à la famille du jeune Lyonnais, dont le grand frère a connu pareille mésaventure à quatre reprises. Déterminé à revenir au plus vite, le jeune Amine bénéficie du soutien du club qui lui signe une prolongation de contrat jusqu'en 2022. Il apprend aussi beaucoup durant sa convalescence, sur lui et le football. La saison dernière, après les déboires et le départ de Sylvinho à la tête des Gones, la venue de Rudi Garcia laissait présager un avenir plus ensoleillé pour l'international espoir. Rien ne change pourtant pour l'attaquant qui lorsqu'il rejoint ses coéquipiers en sélection, est le seul à évoluer en réserve quand tous les autres jouent en équipe première. En décembre, après les graves blessures de Jeff Reine-Adelaïde et Memphis Depay, Gouiri pense alors que son heure est (enfin) venue mais l'OL s'empresse de recruter Karl Toko Ekambi pendant le mercato et souhaite prêter sa pépite pour six mois. Refus catégorique du joueur qui ne veut pas passer son temps à bouger, à Nîmes ou Le Havre notamment qui s'apprêtaient à l'accueillir.

Relance au Gym

Sur l'ensemble de la saison 2019-2020 de Ligue 1, Amine Gouiri ne rentre que dans le temps additionnel à Metz en février. Une façon de faire qui ne fait guère plaisir au joueur qui souhaite quitter l'OL le plus vite possible. Son vœu est exaucé le 1er juillet par l'OGC Nice qui l'achète pour 7 millions. L'avant-centre quitte donc le Rhône et son envie de reproduire les mêmes débuts qu'un certain Karim Benzema pour la Côte d'Azur et l'ambitieux projet de Patrick Viera et d'Ineos. Amine Gouiri n'a certes que 20 ans mais son départ semblait inéluctable et Nice s'apparente à une excellente destination pour lui. Insuffler une nouvelle dynamique avec du temps de jeu et de l'attention, c'est tout ce que recherche le numéro 11 des Aiglons. Et son début de saison est en passe de justifier son choix. Double buteur lors du premier match de la saison contre Lens, l'ailier français est en pleine possession de ses moyens en ce moment et a joué l'intégralité des deux rencontres de son équipe. Et cela se ressent chez les Espoirs. Lundi soir, à l'occasion du match contre l'Azerbaïdjan, le Niçois a marqué un beau but en se défaisant de deux adversaires avant de piquer adroitement son ballon dans les filets qui a assuré la victoire aux Bleuets dans la course à la qualification pour l'Euro Espoirs 2021. Tout le monde est gagnant dans ce deal, la France, l'OGC Nice et surtout Amine Gouiri qui rayonne enfin sous le soleil de la Côte d'Azur.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.