Bleuets - Ripoll : "On veut être réguliers"

Bleuets - Ripoll : "On veut être réguliers"©Media365
A lire aussi

Axel Allag, Media365, publié le mercredi 10 novembre 2021 à 20h20

Opposés à l'Arménie (jeudi) puis la Macédoine du Nord (mardi) dans le cadre des qualifications à l'Euro Espoirs 2023, les Bleuets ont l'ambition de faire perdurer leur belle dynamique, d'après le sélectionneur Sylvain Ripoll.


Lors de la dernière trêve internationale, l'équipe de France Espoirs a su se montrer à la hauteur, avec des performances abouties dans le cadre des éliminatoires à l'Euro Espoirs 2023. La sélection entraînée par Sylvain Ripoll a su disposer de l'Ukraine (5-0) et de la Serbie (3-0), faisant oublier son accroc contre les Îles Féroé (1-1). En tête du groupe H avec 1 point de plus que l'Ukraine après ses 4 premiers matchs, la sélection tricolore reprend le chemin des éliminatoires avec 2 rencontres durant cette trêve internationale, face à l'Arménie (jeudi) puis la Macédoine du Nord (mardi).

"On a besoin de faire la course en tête"

L'ambition affirmée est d'afficher plus de régularité, sans Alexis Beka Beka, Amine Gouiri et Melvin Bard, tous forfaits en raison de blessures. Les deux derniers ont été remplacés dans le groupe par Hugo Ekitike et Castello Lukeba. "L'état d'esprit est bon, les joueurs sont désireux de réaliser quelque chose ensemble. Ça passe par une qualification. Le passé l'a montré, elles ne sont pas si simples que ça à obtenir, même quand on est l'équipe de France. C'est long, il faut être régulier, ne pas avoir de trou. On a besoin de faire la course en tête dans notre groupe, conforter cette place", a expliqué Ripoll ce mercredi en conférence de presse, dans des propos relatés par L'Equipe.


À ses yeux, il était nécessaire d'enclencher une dynamique, surtout après les 2 points perdus face aux Îles Féroé, en septembre dernier (1-1). "Maintenant qu'on l'a fait, on veut être réguliers", a glissé le sélectionneur des Espoirs. Lanterne rouge du groupe H avec 3 points, l'Arménie pourrait proposer un bloc bas aux Bleuets, et Sylvain Ripoll a dévoilé son plan devant cette hypothèse. "Il faut à la fois apporter beaucoup de variété dans notre jeu, parce qu'il faut contourner ce genre de blocs, et trouver de la vitesse, des décalages pour avoir des zones d'accélération qui feront mal. Tout en étant équilibrés."

Vos réactions doivent respecter nos CGU.