Bleuets : L'Ukraine, un match forcément particulier

Bleuets : L'Ukraine, un match forcément particulier©Media365
A lire aussi

Guillaume MARION, Media365 : publié le jeudi 09 juin 2022 à 16h35

Ce jeudi, les Bleuets joueront face à l'Ukraine leur qualification pour l'Euro Espoirs 2023. Une rencontre forcément spéciale pour ces derniers par rapport à la situation dans leur pays.



Ce jeudi, en fin d'après-midi (18h45), l'émotion devrait logiquement être au rendez-vous à Istanbul. En effet, initialement prévue à Lviv, la rencontre opposant les Espoirs ukrainiens aux Bleuets se déroulera finalement en Turquie au Esenyurt Necmi Kadıoglu Stadium, à cause de la guerre qui fait rage actuellement en Ukraine. Or, ce match s'annonce capital dans la course pour la qualification à l'Euro 2023 dans cette catégorie. Car, pour l'heure, la France est largement en tête et pourrait valider son ticket pour la compétition, qui aura lieu en Roumanie et en Géorgie dans un an. Pour cela, les joueurs de Sylvain Ripoll ne devront pas perdre par plus de cinq buts d'écart. « C'est sûr que c'est particulier de les affronter, forcément. Ils vivent une période difficile. J'espère que le fait de jouer au foot leur permet d'oublier un peu la guerre. On est tristes pour eux », a notamment confié Benoit Badiashile, avant la rencontre.

« Il faudra jouer normalement »

Après leur belle victoire en Arménie lundi dernier (1-4), Pierre Kalulu et Maxence Caqueret sont allés dans le même sens que leur capitaine. « Je suis au jour le jour, en espérant que ça s'apaise. Ce n'est pas simplement parce qu'on joue contre eux. (...) Peut-être qu'ils n'ont pas envie d'en parler. Mais s'ils le veulent, on sera tous très ouverts, on n'aura pas de barrière », a pour sa part expliqué le défenseur de l'AC Milan. « C'est clair que ce n'est pas un contexte normal pour eux, a de son côté rajouté le milieu de Lyon, dans des propos recueillis par L'Equipe. Ils ne retrouvent les terrains que depuis quelques semaines, donc ça va être spécial mais il faudra jouer normalement, ce n'est que comme ça qu'on respectera cette équipe et le pays. » Pour rappel, au match aller, les Bleuets s'étaient largement imposés en octobre dernier à Brest (5-0), grâce notamment à un doublé de Rayan Cherki.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.