Coupe du Monde U20 (Féminine) : L'aventure continue pour la France !

Coupe du Monde U20 (Féminine) : L'aventure continue pour la France !©Media365
A lire aussi

Alix Vermande, publié le jeudi 16 août 2018 à 22h00

Grâce à sa victoire de jeudi contre la Corée du Nord, l'équipe de France féminine est qualifiée pour les demi-finale de la Coupe du Monde U20. Ce sera la semaine prochaine face à l'Espagne.

Les Bleuettes imitent leurs aînés. Ce jeudi, l'équipe de France féminine U20 s'est qualifiée pour les demi-finales de la Coupe du Monde en venant à bout de la Corée du Nord sur le score de 1-0. Cette victoire est le fruit d'une partie maîtrisée par les protégées de Gilles Eyquem qui ont su imposer leur style de jeu sur la pelouse de Concarneau. Ainsi, si elles se savaient inférieures à leurs adversaires d'un point de vue purement technique, les Tricolores ont prôné la conservation le ballon durant la majorité de la rencontre avec des transmissions de balle assez fluides pour s'éviter toute contre-attaque de la part des Nord-Coréennes. Les Françaises se sont également appuyées sur une feu-follette nommée Sandy Baltimore. La Parisienne n'a cessé de provoquer sur son côté gauche en multipliant les centres dangereux, dont un qui a fait mouche en provoquant la main de Ri Pom-Ui dans la surface. Un penalty transformé par Amélie Delabre (29eme) qui caracole désormais en tête du classement des buteuses avec 4 réalisations.

La France a rendez-vous avec l'Espagne


Malgré leur statut de tenantes du titre, les coéquipières de Mi-Ryong Ryang ne sont pas parvenues à mettre le pied sur le ballon afin de dicter leur loi. Ainsi, dépourvues d'un gabarit capables de rivaliser avec l'équipe adverse, les Asiatiques ont été limitées offensivement pour se créer des occasions. De plus, les rares opportunités des filles de Hwang Yong ont été stoppées par une Mylène Chaves impériale sur sa ligne à plusieurs reprises (76eme, 87eme, 90eme). Cependant, le faible écart au tableau d'affichage a laissé planer un suspense dont aurait pu se passer les Bleuettes si elles avaient su concrétiser leurs occasions de doubler la mise, dont une de Sandy Baltimore, encore elle, seule devant le but après un centre de Marie-Antoinette Katoto (79eme). Le sélectionneur français va donc pouvoir s'appuyer sur ce match référence qui fera sans doute date si la France va au bout de la compétition. Ainsi, la possession du ballon, symbolisée par une Annahita Zamanian très active au cœur du jeu, pourrait de nouveau être l'arme principale au moment d'aborder la demi-finale face à ... l'Espagne, une formation adepte de ce style. À moins que les Françaises ne revoient leur copie pour s'adapter aux spécificités adverses, usant ainsi d'un certain pragmatisme qui a récemment façonné un succès tricolore.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.