Amical - Bleues : La France enchaîne contre l'Espagne

Amical - Bleues : La France enchaîne contre l'Espagne©Media365

Geoffrey Steines, publié le lundi 18 septembre 2017 à 23h10

Trois jours après le succès contre le Chili (1-0), l'équipe de France féminine a décroché lundi une deuxième victoire consécutive, face à l'Espagne cette fois (3-1). La manière idéale de ponctuer le premier rassemblement avec Corinne Diacre comme sélectionneur.

 

Tout n'est pas encore parfait pour l'équipe de France féminine, mais elle a retrouvé le sourire pour son premier rassemblement de la saison. Trois jours après un premier succès contre le Chili (1-0), les Bleues ont enchaîné lundi face à l'Espagne, toujours en match amical (3-1). Le mandat de Corinne Diacre au poste de sélectionneur ne pouvait mieux commencer. Comme souvent, la joueuse du match se nomme Eugénie Le Sommer. L'attaquant de Lyon a inscrit le deuxième but de la rencontre, après un superbe une-deux avec Ouleymata Sarr conclu d'une frappe du gauche dans la lucarne de Lola Gallardo (2-0, 39eme).
Deux passes décisives pour Le Sommer
Sur les deux autres buts français de la soirée au Stade de l'Epopée, à Calais, elle était la tireuse du corner. Amandine Henry a réceptionné le premier au second poteau pour remiser dans l'axe vers Laura Georges, buteuse à bout portant (1-0, 21eme) après avoir remplacé au pied levé dans le onze de départ Wendie Renard, blessée à l'échauffement. Le Sommer a ensuite trouvé directement la tête de Sarr pour reprendre deux buts d'avance (3-1, 72eme). En effet, Mariona Caldentey avait réduit l'écart en profitant d'un beau mouvement collectif espagnol et d'une sortie hasardeuse de Méline Gérard (2-1, 58eme).
Un début de deuxième période emballant
Avant cela, le gardien des Bleues avait sorti une belle double parade en début de match (11eme) et s'est encore illustré en remportant un duel en face-à-face à la 81eme minute. Elle a aussi eu droit à un coup de pouce de sa barre transversale sur une frappe lointaine de Virginia Torrecilla (68eme). Face à une équipe d'Espagne excellente dans la possession à défaut d'être tranchante offensivement, la troupe de Diacre n'a pas toujours maîtrisé son sujet. Mais elle a montré des dispositions intéressantes, à l'image d'un début de deuxième période emballant où Sarr (50eme) et Kadidiatou Diani (54eme) ont successivement sollicité le dernier rempart espagnol. Il y a comme un nouveau souffle qui porte ces Bleus en ce début d'une nouvelle ère. Pourvu que ça dure.

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU