Qualifs CDM 2018 (Zone Europe) : La France dispose de la Biélorussie et se qualifie pour le Mondial russe

Qualifs CDM 2018 (Zone Europe) : La France dispose de la Biélorussie et se qualifie pour le Mondial russe©Media365
A lire aussi

Robert LANGER, publié le mardi 10 octobre 2017 à 22h50

Grâce à des réalisations de Griezmann et de Giroud, la France s'est imposée mardi soir contre la Biélorussie. Les Bleus sont officiellement qualifiés pour la Coupe du Monde 2018.

Le debrief
Pas de mauvaise surprise. Alors que les Pays-Bas ont disposé de la Suède (2-0), la France a fait le boulot à l'occasion de la réception de la Biélorussie (2-1), mardi soir. Après sa victoire de samedi dernier en Bulgarie (1-0), les troupes de Didier Deschamps ont terminé le travail face aux coéquipiers du Nancéien Sergey Chernik. Les Bleus ont eu besoin de quelques minutes pour se mettre en route, mais les spectateurs présents au Stade de France n'ont pas eu le temps de trembler. Et ceci malgré la réduction du score d'Anton Saroka (44eme) et une seconde période globalement poussive.

Face à un adversaire limité (qui termine cette campagne derrière le Luxembourg), les coéquipiers de Hugo Lloris se sont évités un éventuel mal de tête avec des réalisations d'Antoine Griezmann (28eme) et d'Olivier Giroud (33eme). Organisés en 4-4-2 avec Thomas Lemar et Kingsley Coman pour animer les couloirs, les Tricolores ont su faire preuve de sérieux pour terminer cette phase de poules sur une bonne note. Il a fallu attendre la dernière journée de ce Groupe A, mais l'équipe de France est bel et bien qualifiée pour le Mondial 2018.

Cela n'a pas été sans quelques accrocs (et notamment un match nul concédé contre le Luxembourg, à Toulouse), mais l'essentiel a été assuré avec cette première place au final. En espérant tout de même que « DD » parvienne à tirer les enseignements nécessaires suite à une campagne qui ne restera clairement pas dans les annales. Après avoir validé leur billet pour la prochaine Coupe du Monde, les Français ont accompli leur mission, mais cela ne doit pas faire oublier certaines limites affichées au cours des derniers. Cette qualif' est une nouvelle étape pour une formation qui va devoir franchir un nouveau cap dans les prochains mois pour espérer atteindre le dernier carré en Russie. Un objectif minimum pour un groupe qui dispose de nombreuses armes mais qui manque encore de certitudes.
Le film du match
10eme minute
Parti dans le dos de Digne côté droit, Kovalev se présente dans la surface française et déclenche une frappe à ras de terre du pied gauche. Sa tentative est trop croisée pour inquiéter Lloris.

18eme minute
A la suite d'un corner frappé côté gauche, Tolisso dévie de la cuisse au niveau du point de penalty et le ballon termine sur la tête de Varane. Chernik sort le grand jeu pour détourner cette tentative de la main droite. Nouveau corner pour les Bleus et nouvelle situation pour Varane, mais son deuxième coup de tête ne trouve pas le cadre du but du gardien de l'ASNL.

20eme minute
Coman déborde sur le côté droit et centre en direction de Giroud qui arrivé lancé dans la surface biélorusse. Sa reprise de la tête termine sur la barre transversale de Chernik qui était battu.

28eme minute (1-0)
Ouverture du score pour les Bleus ! A la suite d'un bon mouvement collectif, Matuidi lance parfaitement Griezmann qui part défier Chernik. Très légèrement décalé côté gauche, l'attaquant de l'Atlético Madrid contrôle et enchaîne avec une frappe du pied gauche qui passe entre les jambes du gardien biélorusse.

33eme minute (2-0)
A la suite d'une mauvaise relance biélorusse, Griezmann récupère le ballon et sert immédiatement Giroud. Le Gunner contrôle dans la surface biélorusse et marque avec de la réussite. Alors que Chernik est pris à droite, l'ancien joueur de Montpellier double le marque en faisant opposition du pied gauche sur un dégagement de Dragun.

43eme minute
A la suite d'un retourné d'Umtiti plein axe, Saroka hérite d'un ballon aux abords de la surface des Bleus. Plein axe, l'attaquant biélorusse tente une frappe soudaine en demi-volée du pied droit et envoie le ballon de peu au-dessus du but de Chernik.

44eme minute (2-1)
Parti dans le dos de Digne, Kovalev file sur le flanc droit et centre au premier poteau. A la lutte avec Varane, Saroka termine avec un tir croisé à ras de terre du pied droit.

63eme minute
Sur un centre de Lemar côté gauche, Volodko n'est pas loin de tromper son propre gardien. Alors que Mbappé était dans son dos, le défenseur biélorusse a manqué de maitrise au second poteau. Le ballon échoue au ras du poteau gauche et le corner ne donne rien.

93eme minute
Dernière occasion pour la Biélorussie. Sur un centre venu depuis le côté gauche, Sarola se jette pour reprendre au premier poteau, mais sa frappe ne trouve pas le cadre du but de Lloris. Cela termine de peu hors cadre.
Tops et flops

TOP 3

Après une entame de match discrète, GRIEZMANN a progressivement appuyé sur l'accélérateur. Auteur de l'ouverture du score, le joueur de l'Atlético Madrid est aussi à l'origine du but du break d'Olivier Giroud. Le natif de Mâcon a déjà été plus influent sur le jeu des Bleus, mais son efficacité a fait la différence ce mardi soir.

Associé à Blaise Matuidi dans un schéma en 4-4-2, TOLISSO a réalisé un match plein sur la pelouse du Stade de France. A l'origine du premier but des Bleus, l'ancien Lyonnais a confirmé la bonne impression laissée en Bulgarie. Dans un registre différent que samedi dernier, « Coco » a confirmé que l'on pouvait compter sur lui.

Après une première tentative qui a flirté avec la transversale d'Hugo Lloris, SAROKA a réduit le score dans les derniers instants de la première période. Le joueur du Dinamo Minsk a été l'élément le plus dangereux du côté biélorusse. De loin.


FLOP 3

Confirmé au poste de latéral gauche, DIGNE a été plus en difficulté que lors de l'affiche de samedi dernier contre la Bulgarie. La plupart des occasions biélorusses sont venues de son côté. Associé au Monégasque Thomas Lemar, le joueur du FC Barcelone s'est aussi montré discret au niveau offensif. Son manque de rythme s'est fait sentir sur la durée.

Alors que la défense biélorusse a concédé beaucoup d'occasions, le duo POLITEVICH - YANUSHKEVICH a eu beaucoup de mal face aux attaquants. Une charnière qui a confirmé ses limites au plus haut niveau.

Si Lucas Digne n'a pas été la fête aux Biélorusses, c'est également le cas de l'autre latéral français : SIDIBE. Friable dans les duels, le Monégasque reste branché sur courant alternatif. Heureusement pour lui que la concurrence à son poste n'atteint pas des sommets...
Monsieur l'arbitre au rapport
Un match sans histoire de la part M.Özkahya qui a bien géré les différents acteurs de la rencontre. L'arbitre turc a notamment vu juste n'accordant pas un penalty à Kylian Mbappé (77eme).
La feuille de match
Qualifs CDM 2018 (Zone Europe / Groupe A) : FRANCE - BIELORUSSIE : 2-1
Stade de France (78 000 spectateurs environ)
Temps doux - Pelouse en bon état
Arbitre : M.Özkahya (TUR) (6)

Buts : Griezmann (28eme) et Griezmann (33eme) pour la France - Saroka (44eme) pour la Biélorussie

Avertissements : Sidibé (83eme) pour la France - Korzun (26eme) et Matveichik (53eme) pour la Biélorussie

Expulsion : Aucune

France
Lloris (cap) (5) - Sidibé (4), Varane (5), Umtiti (6), Digne (4) - Coman (5) puis Mbappé (61eme), Tolisso (7), Matuidi (6), Lemar (5) puis Payet (83eme) - Giroud (6), Griezmann (7) puis Sissoko (78eme)

N'ont pas participé : Areola (g), Mandanda (g), Amavi, Jallet, Kimpembe, Rami, Rabiot, Lacazette, Thauvin
Sélectionneur : D.Deschamps


Biélorussie
Chernik (5) - Volodko (4), Politevich (4), Yanushkevich (6) puis Sachivko (46eme - 4), Matveichik (4) - Dragun (4), Korzun (4) puis Bykov (79eme) - Karnitski (5) - Kovalev (4) puis Skavysh (65eme), Saroka (6), Stasevich (cap) (5)

N'ont pas participé : Gutor (g), Ignatovich (g), Evdokimov, Olekhnovich, Gravilovich, Burko
Sélectionneur : I.Kriushenko

 
68 commentaires - Qualifs CDM 2018 (Zone Europe) : La France dispose de la Biélorussie et se qualifie pour le Mondial russe
  • J'espère que Poutine les gardera là bas!

  • Match insipide, plat, ennuyeux , pire peu encourageant pour la suite tant cette équipe sans âme, sans ambition, sans étincelle est bourrée de lacunes malgré tous les talents qu'elle possède.
    Bon sang quand on voit dans les autres équipes nationales , au basket, volley, hand, rugby, l'envie la volonté communicative qui se dégage des joueurs comment peut on espérer que cette pauvre équipe de foot qui ne fait pas vibrer ses supporters puisse aller loin en Russie.
    Ces joueurs ont ils vraiment conscience de ce que signifie porter le maillot de l'équipe nationale , vivre une coupe du monde et être responsable des espoirs de millions de supporters.
    Ils sont jeunes , bourrés de pognons mais inconscients de ce qu'ils représentent en bleu. C'est au coach de leur expliquer mais le coach n'est pas à la hauteur, au lieu de les transcender, il les confine dans un pauvre jeu frileux , à l'image de sa personnalité.

  • La recette à DD
    1) vous prenez 3/4 de joueurs à l'étranger (comme si c'était un critère absolu)
    2) vous ajoutez une pincée d'OM, un zeste de Monaco (ses clubs "de coeur"), un chouillat de PSG et surtout rien d'autre
    Si c'est indigeste ne changez rien, conservez la même cuisine à base de Giroud, Griezmann, Sissoko, Coman, Lloris, Payet, Evra, Rami, Matuidi, Sidibé ...
    Patientez Niçois, Lyonnais, Bordelais, Toulousains, Rennais, Angevins, Stéphanois, Caenais, Nantais, Troyens etc : Tant que DD sera là, même si vous régalez les spectateurs des stades de l'Hexagone, vous n'avez aucune chance.
    Curieux non comme sélection pour un choix dit uniquement sportif ? Pas très représentatif en tous cas ...

  • Des joueurs grassement payés qui font plus attention à leur look sur le terrain qu'à leur
    jeu et j'en passe.

  • Des chèvres en Russie ! supporteront-elles la température ? a mon avis elles ne feront pas des merveilles !

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]