Coupe du Monde 2018 - 8eme de finale : L'Angleterre brise le signe indien en sortant la Colombie aux tirs au but

Coupe du Monde 2018 - 8eme de finale : L'Angleterre brise le signe indien en sortant la Colombie aux tirs au but©Media365
A lire aussi

Geoffrey Steines, publié le mardi 03 juillet 2018 à 23h10

L'Angleterre a remporté sa première séance de tirs au but depuis 22 ans pour se hisser en quarts de finale de la Coupe du Monde aux dépens de la Colombie ce mardi (1-1, 3-4 TAB). Les Three Lions défieront samedi la Suède pour une place dans le dernier carré de la compétition.



L'Angleterre a remporté sa première séance de tirs au but depuis 22 ans pour se hisser en quarts de finale de la Coupe du Monde aux dépens de la Colombie ce mardi (1-1, 3-4 TAB). Les Three Lions défieront samedi la Suède pour une place dans le dernier carré de la compétition.
Le debrief
Pendant un temps, l'Angleterre a forcément pensé qu'elle était maudite. Elle menait depuis plus d'une demi-heure quand Yerry Mina a surgi après trois minutes de temps additionnel pour l'emmener dans une prolongation incertaine. Voilà 28 ans que les Three Lions n'avaient plus gagné un match à élimination directe après plus de 90 minutes, et ils restaient sur six échecs sur leurs sept dernières séances de tirs au but. Tout dans leur histoire leur désignait la sortie dès les 8emes de finale de la Coupe du Monde, au même stade qu'à l'Euro 2016 contre l'Islande, y compris le raté de Jordan Henderson, premier à échouer dans cette séance. Mais Jordan Pickford a sorti le grand jeu pour inverser le cours d'un scénario qui paraissait écrit d'avance. Deux parades de suite, un ultime tir au but transformé par Eric Dier et l'Angleterre a enfin vaincu le signe. Les signes indiens.

Pendant 80 minutes, la troupe de Gareth Southgate avait globalement maîtrisé un match haché et tendu, entre deux équipes qui se sont rendu coup pour coup, au sens propre du terme, avec des coups de vice de partout, échappant pour la plupart à la vigilance d'un arbitre dépassé. Les Anglais avaient davantage le ballon, les meilleures occasions, même s'ils devaient contourner un bloc adverse consistant, et avaient réussi à faire disjoncter des Colombiens à fleur de peau, à l'image de Radamel Falcao. Mais les Three Lions se sont arrêtés de jouer trop tôt et ont laissé l'opportunité aux Cafeteros, indigents offensivement jusque-là, de revenir dans le match. Ils ont arraché l'égalisation sur un coup de pied arrêté, leur point fort depuis l'ouverture du Mondial, et ont relancé une rencontre qui a basculé d'un coup dans la folie, après avoir ronronné pendant un long moment.

Ce n'était pas le plus grand 8eme de finale, tant dans l'intensité que dans la qualité technique, mais sa dramaturgie a atteint des sommets pendant la prolongation. La Colombie en a dominé la première période, puis l'Angleterre a repris le dessus, avant l'issue favorable aux partenaires d'Harry Kane, plus que jamais meilleur buteur de la compétition. Avec désormais un quart de finale à venir contre la Suède, son pays n'a jamais semblé aussi proche d'atteindre le dernier carré d'un Mondial depuis 1990. Sa malédiction dans les matchs allant au-delà de la 90eme minute durait depuis cette date, elle l'a faite voler en éclats avec sa victoire de mardi. Et si c'était un signe ? Réponse dans quatre jours, un temps minimal pour l'Angleterre pour récupérer du combat qu'elle a dû mener.
Le film du match
16eme minute
Les Anglais combinent sur la droite, avec Lingard pour lancer Trippier. Le latéral anglais centre au second poteau et lobe Ospina pour trouver la tête de Kane. Mais l'attaquant de Tottenham ne peut rabattre sa reprise, qui file au-dessus de la barre transversale.

42eme minute
Coup-franc pour l'Angleterre à l'entrée de la surface colombienne, suite à une grossière faute de Lemar sur Kane. Après de longs instants de tergiversation, Trippier le frappe et enroule au-dessus du mur. Ça passe juste à côté du but d'Ospina.

57eme minute (0-1)
Penalty pour l'Angleterre. A la tombée d'un corner, Kane joue bien le coup dans son duel avec C.Sanchez et provoque la faute du milieu colombien, qui tombe dans le piège du meilleur buteur de la Coupe du Monde. Ce dernier passe à six réalisations en frappant plein axe, alors qu'Ospina avait anticipé sur sa droite.

63eme minute
La défense colombienne repousse difficilement le danger après un coup-franc lointain et Maguire s'arrache en jouant la simulation face à D.Sanchez. Le ballon arrive sur Trippier, qui centre au second poteau vers Alli, dont la tête croisée n'est pas cadrée.

81eme minute
Enorme erreur de K.Walker, qui assure mal sa passe en retrait vers Stones, ce qui profite à Bacca. Ce derner fixe toute la défense anglaise avant de décaler J.Cuadrado, qui gâche la meilleure occasion colombienne de la rencontre en dévissant complètement son tir du droit.

90eme minute+2
Long coup-franc depuis son camp par la Colombie. La défense anglaise s'impose, mais le ballon revient sur Uribe, qui déclenche une incroyable demi-volée du droit de plus de 30 mètres. Pickford s'arrache pour dévier du bout des doigts au prix d'une superbe envolée.

90eme minute+3 (1-1)
Sur le corner qui suit, sur lequel Ospina est monté, Ju.Cuadrado envoie un centre sortant. A la tombée du ballon, Mina saute plus haut que tout le monde et place une tête décroisée. Trippier est tout proche de la sortir, mais son geste n'est pas bon et le ballon entre finalement dans le but avec l'aide de la barre.

112eme minute
Décalé sur la gauche, D.Rose joue un relais avec Henderson, qui retrouve son latéral pour le lancer dans la surface colombienne. Dans un angle fermé, le défenseur de Tottenham tente une frappe croisée qui passe devant le but colombien et frôle le poteau gauche d'Ospina.
Tops et flops

TOP 3

A l'envers depuis le début de la Coupe du Monde, D.SANCHEZ s'est retrouvé au meilleur moment. Le défenseur de Tottenham s'est régalé dans son duel avec Kane, son coéquipier en club, et a globalement régné dans les airs. Il a aussi brillé par sa lecture du jeu, colmatant les brèches avec intelligence. La prestation majeure qui lui manquait dans ce tournoi.

MINA a affirmé son statut de héros de tout un pays. Décisif pour qualifier la Colombie pour les 8emes de finale, le défenseur des Cafeteros a claqué son troisième but du Mondial en égalisant dans le temps additionnel. Il a confirmé son super début de tournoi, avec une prestation en tous points probante. Il a fait preuve de courage en restant sur le terrain malgré une blessure contractée sur sa célébration.

MAGUIRE n'est certes pas le plus grand technicien avec ses pieds, mais il connait exactement son rôle et n'en sort jamais. Il a pesé sur chaque coup de pied arrêté offensif de son équipe et amené sa puissance dans tous les duels. Une prestation solide de plus pour le défenseur de Leicester, la bonne surprise des Three Lions dans ce tournoi.


FLOP 3

En l'absence de J.Rodriguez, QUINTERO devait prendre les clés du jeu. Mais ce quatrième match en deux semaines était probablement celui de trop pour un joueur qui n'a plus forcément l'habitude d'enchaîner à ce rythme. Beaucoup de déchet en première période pour finalement disparaitre de la circulation en seconde.

C.SANCHEZ aura vécu un Mondial très compliqué. Exclu après cinq minutes lors du premier match, l'ancien Valenciennois a provoqué un second penalty dans le tournoi d'une faute stupide sur corner. Le milieu colombien a aussi peiné techniquement et n'a pas apporté la maîtrise balle au pied qui a manqué aux Cafeteros dans cette soirée.

En difficulté depuis le début de la Coupe du Monde, ALLI n'a pas réellement relevé la tête dans cette rencontre. Le milieu de Tottenam n'a pas retrouvé par magie tout son talent avec l'arrivée des matchs à élimination directe et est encore apparu très emprunté dans l'entrejeu. Encore une soirée sans pour lui.
Monsieur l'arbitre au rapport
Jamais Mark Geiger n'a réellement contrôlé les événements. Dépassé par le rythme et deux équipes qui ont vite pris le dessus sur leur autorité, il n'a pas vraiment maîtrisé les débats. Il est tombé dans le piège tendu par Harry Kane pour provoquer le penalty et plein de petits gestes commis dans son dos ont pollué la rencontre. Peut-être sa dernière apparition de la Coupe du Monde.
La feuille de match
Coupe du Monde 2018 (8eme de finale) : COLOMBIE - ANGLETERRE : 1-1 (3-4 TAB)
Spartak Stadium (44 000 spectateurs environ)
Temps chaud - Pelouse excellente
Arbitre : M.Geiger (Etats-Unis / 3)

Buts : Mina (90eme+3) pour la Colombie - Kane (57eme sp) pour l'Angleterre

Tirs au but : Falcao (réussi), Ju.Cuadrado (réussi), L.Muriel (réussi), Uribe (raté) et Bacca (raté) pour la Colombie - Kane (réussi), Rashford (réussi), Henderson (raté), Trippier (réussi) et Dier (réussi) pour l'Angleterre

Avertissements : Barrios (41eme), Arias (52eme), C.Sanchez (54eme), Falcao (63eme), Bacca (64eme) et Ju.Cuadrado (118eme) pour la Colombie - Henderson (56eme) et Lingard (69eme) pour l'Angleterre

Expulsion : Aucune


Colombie
Ospina (5) - Arias (5) puis Zapata (116eme), Mina (7), D.Sanchez (7), Mojica (6) - C.Sanchez (4) puis Uribe (79eme), Barrios (6), Lerma (4) puis Bacca (62eme / 5) - Quintero (3) puis L.Muriel (89eme) - Ju.Cuadrado (5), Falcao (cap) (4)

N'ont pas participé : C.Vargas (g), Jo.Cuadrado (g), O.Murillo, Aguilar, F.Diaz, Izquierdo
Sélectionneur : J.Pekerman


Angleterre
Pickford (7) - K.Walker (4) puis Rashford (113eme), Stones (5), Maguire (6) - Trippier (5), Alli (4) puis Dier (81eme), Henderson (6), Lingard (5), A.Young (5) puis D.Rose (102eme) - Sterling (4) puis Vardy (89eme), Kane (cap) (5)

N'ont pas participé : Butland (g), Pope (g), Welbeck, G.Cahill, P.Jones, Loftus-Cheek, Alexander-Arnold
Sélectionneur : G.Southgate

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU